Afrique: Adama Barrow plaide pour le renforcement de l'intégration des populations africaines

29 Août 2018

Le président de la Gambie, M. Adama Barrow encourage le renforcement de l’intégration des populations africaines pour la résolution des problèmes et tendre vers l’émergence du continent.

Il l’a exprimé lors de l’audience qu’il a accordé au directeur régional du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) Afrique de l’Ouest et du Centre. C’était dans la matinée de ce mercredi 29 août au Palais Présidentiel.

Accompagné des 23 représentants pays de cet organisme onusien ainsi que son staff, M. Mabingué Ngom était venu présenter au chef de l’État gambien, le projet de UNFPA pour changer le visage de l’Afrique.

Une vision qui est confinée dans un Plan Stratégique 2018-2021 qui ambitionne d’arriver à zéro besoin non satisfaits en planification familiale, zéro violences basées sur le genre et zéro décès maternel évitables.

D’ailleurs, dans ces propos, le Directeur régional a justifié le choix de la Gambie pour la tenue de l’atelier sur le Change Management (27 au 29 août) et la retraite régionale en communication et plaidoyer qui prend fin demain à Banjul.

A tête d’une forte délégation, M. Mabingué Ngom a expliqué au président Barrow pourquoi la Gambie est important dans le management du changement qui s’opère à tous les niveaux.

Selon lui, la Gambie est un cas d’école en matière de gestion de changement pacifique et en réalisation des aspirations de la population et une organisation comme UNFPA a beaucoup à apprendre de son expérience.

Cette démarche a été très appréciée par le chef de l’État gambien qui a souligné la nécessité, pour les pays africains, de réunir leurs forces afin de faire face aux défis qui interpellent le continent.

Selon lui, l’avenir de l’Afrique c’est de regarder dans la même direction. D’où la nécessité de renforcer l’intégration entre les peuples africaines.

Le président gambien s’est également beaucoup appesanti sur des sujets qui interpellent tout le continent notamment la démocratie, la bonne gouvernance, la paix et la sécurité, l’État de droit, entre autres.

Le chef de l’État a aussi insisté sur le rôle que doit jouer l’UNFPA en tant qu’agence leader du système des Nations Unies dans la gestion des problèmes des populations.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: allAfrica

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.