31 Août 2018

Congo-Brazzaville: Le public africain et les maillots des stars du ballon rond

En Afrique, les gérants de boutique d'équipements de sport savent qu'ils ne réalisent pas leur chiffre d'affaires en vendant les maillots des équipes locales mais plutôt ceux de ces équipes à la renommée planétaire, à l'instar de Barcelone, Real Madrid, Manchester United, Bayern Munich, etc.

Le business des ventes de maillots est juteux, tant pour les équipes que pour les commerçants. La preuve, s'il en fallait une encore, est le départ de Ronaldo pour la Juventus de Turin, en Italie.

Star mondiale du football depuis une décennie, le Portugais Cristiano Ronaldo, en quittant le Real Madrid, club où il a régné en maître pendant neuf ans, tant sur le terrain que dans la vente des maillots, s'en est allé avec son gros public planétaire. Conséquence immédiate : dans les heures qui ont suivi son transfert, il s'est écoulé plus d'un demi-million du maillot de la Juventus de Turin floqué de son célèbre numéro 7.

Dans les échoppes et les boutiques des villes africaines, on constate même un changement par rapport aux années antérieures ; on trouve sur les vitrines plus de maillots de la Juventus que du Real ou du Barça. Les commerçants affirment qu'ils vendent en ce moment plus de maillots de la Juventus que ceux du Real. Ronaldo a donc quitté le Real et avec lui sont aussi partis vers la Juventus ses fans africains.

Le public africain fan de club ou de star ?

Lorsqu'il était à Madrid, Ronaldo est resté le maître du business de la vente des maillots, particulièrement dans les cinq premières saisons suivant son arrivée. A son plus fort, il s'en écoulait sur une saison, près d'un million de pièces à son nom. Avec Messi et depuis quelques années Neymar, ils sont les trois qui font vivre, le plus efficacement, le business des maillots sur la planète foot.

Le public sportif africain suit généralement les joueurs africains qui évoluent dans les grands clubs européens et ont peu d'attachement réel à leurs clubs.

On verra donc des jeunes arborer le maillot de Liverpool, par exemple, à cause du Sénégalais Mané ou de l'Egyptien Salah, supporter Manchester United à cause de Lukaku ou de Pogba. A une époque pas si lointaine, Chelsea était un club populaire en Afrique à cause de Didier Drogba et l'Inter de Milan l'était autant à cause des exploits de Samuel Eto'o.

La notion de fan de club existe donc peu, ce sont les exploits d'une star qui orientent l'affinité du public africain. Aujourd'hui, depuis que le Paris Saint Germain prend une nouvelle dimension dans la planète foot, les maillots de ses joueurs vedettes que sont Neymar, Mbappé ou Cavani inondent les marchés africains aussi.

Fin de la rivalité Real - Barça ou Messi - Ronaldo ?

Le départ de Ronaldo du Real Madrid marque la fin d'une époque où le classico (Real - Barcelone), à savoir le duel entre Ronaldo et Messi, était le match le plus attendu et le plus suivi de l'année.

Même si le Real compte toujours autant de stars dans son effectif, elles n'ont pas l'impact et la renommée planétaires d'un Ronaldo. Si bien que le classico de cette année n'aura certainement pas la même saveur que ceux qui voyaient s'affronter Ronaldo et Messi. Ce dernier n'aura plus en face de lui un adversaire qui l'obligeait à se dépasser pour le battre coûte que coûte afin de rester le meilleur.

Les clubs européens les plus cotés en Afrique

Le Real Madrid et le F.C Barcelone restent les deux clubs qui ont certainement la plus grosse cote de popularité auprès du public africain. Après, dans un ordre qui s'est inversé ces dernières années dans les pays francophones, le Paris Saint Germain est passé devant l'Olympique de Marseille.

Quelques clubs légendaires comme le Bayern Munich, Manchester United ou Liverpool rencontrent aussi un relatif succès sur le continent.

Congo-Brazzaville

Journée internationale de l'enfance - Les autorités de la ville côtière rassurent les enfants de leur soutien

Le Samu social Pointe-Noire, point focal du réseau des intervenants dans le phénomène des enfants… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.