Burkina Faso: Safiatou Lopez suspectée de complot

Photo: fasozine
Safiatou Lopez

Dans un communiqué, on apprend que la militante de la société civile est suspectée de faire partie d'un complot visant à faire évader des militaires incarcérés à la maison d'arrêt et de correction des armées dans le cadre du coup d'Etat manqué de septembre 2015. Deux autres personnes sont en garde à vue dans le cadre de la même affaire, selon le procureur.

Le premier substitut du procureur, qui a signé le communiqué, indique que l'interpellation de Safiatou Lopez est liée à une affaire de tentative de faire libérer des prisonniers.

Selon Arouna Yoda, des éléments faisant état d'une possible implication de la militante de la société dans une tentative de faire évader des détenus de la maison d'arrêt et de correction des armées ont été présentés au procureur.

Plusieurs militaires de l'ex-Régiment de sécurité présidentielle, dont le général Gilbert Dienderé, sont actuellement incarcérés dans cette même maison d'arrêt de Ouagadougou.

Deux autres personnes sont également en garde à vue dans le cadre de cette même enquête selon le substitut du procureur.

Joint par RFI, l'avocat de Safiatou Lopez se dit surpris du contenu du communiqué du procureur. « Tout ce qui est écrit dans ce communiqué ne reflète pas la vérité », dénonce maitre Silvère Kiemtarboumbou. Il assure qu'aucune charge n'a été notifiée jusqu'à présent à sa cliente et qu'elle n'a pas encore été auditionnée.

L'avocat explique que le substitut du procureur demande à Safiatou Lopez de « patienter » et qu'en temps opportun, « les charges lui seront notifiées ».

Pendant ce temps, se poursuit toujours la perquisition des domiciles de la présidente de l'Association pour la promotion de la démocratie et la participation citoyenne.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.