2 Septembre 2018

Libye: Le chef de l'ONU appelle à la cessation des violences à Tripoli

Photo: Tom Westcott/IRIN
Une cage d'escalier endommagée dans le centre de Syrte, au sommet de laquelle se trouvent les squelettes de deux combattants de l'EI

À Tripoli, en Libye, les personnes déplacées de Tawergha emballent désespérément leurs affaires pour fuir le site de Triq al Matar après avoir reçu des menaces et la démolition de nombreuses maisons par une milice locale.

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a condamné samedi la poursuite de l'escalade des violences à Tripoli et autour de la capitale libyenne.

Par la voix de son porte-parole, le Secrétaire général a notamment condamné les bombardements aveugles par des groupes armés qui ont entraîné la mort et des blessures de civils, y compris des enfants.

« Le Secrétaire général rappelle à toutes les parties que le recours aveugle à la force est une violation du droit international humanitaire et des droits de l'homme », a dit son porte-parole, Stéphane Dujarric, dans une déclaration de presse publiée samedi soir.

M. Guterres a exhorté toutes les parties libyennes à permettre l'accès de l'aide humanitaire aux personnes dans le besoin, en particulier à celles qui sont prises au piège par les combats.

« Le Secrétaire général appelle toutes les parties à cesser immédiatement les hostilités et à respecter l'accord de cessez-le-feu négocié par l'ONU et les comités de réconciliation », a dit son porte-parole.

Le Représentant spécial du Secrétaire général en Libye, Ghassan Salamé, continuera à offrir ses bons offices et à travailler avec toutes les parties pour parvenir à un accord politique durable acceptable par tous, a ajouté M. Dujarric. Des bons offices qui visent à « éviter de nouvelles pertes en vies humaines » et dont doit pouvoir bénéficier le peuple libyen.

En savoir plus

Paris, Londres, Rome et Washington condamnent les violences

Londres, Paris, Rome et Washington dénoncent l'escalade de la violence dans la capitale libyenne. Depuis lundi,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Organisations Internationales et l'Afrique

Plus de: UN News

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.