Mali: Le chef du maintien de la paix de l'ONU en visite au pays qui vient de réélire son Président

Marche de contestation

Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies pour les opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix, est arrivé vendredi à Bamako pour une visite officielle de six jours au Mali, qui vient de réélire le Président sortant Ibrahim Boubacar Keïta.

Dès son arrivée dans la capitale malienne, M. Lacroix s'est entretenu avec Mahamat Saleh Annadif, le chef de la Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA), et a été reçu par le Premier ministre malien, Soumeylou B. Maïga.

La mise en œuvre de l'accord de paix a été au menu des échanges entre le Secrétaire général adjoint et le chef du gouvernement malien. Au cours de son séjour, M. Lacroix doit également s'entretenir avec d'autres parties prenantes de cet accord.

La visite de M. Lacroix intervient alors que le Président sortant Ibrahim Boubacar Keïta a été réélu à la tête du Mali. Le 24 août, le Conseil de sécurité des Nations Unies avait salué la publication des résultats définitifs de l'élection présidentielle malienne tout en insistant sur l'urgence d'accélérer la mise en œuvre de l'accord de paix.

« Une paix et une sécurité durables dans la région du Sahel ne seraient pas possibles sans une mise en œuvre complète, effective et inclusive de cet Accord », avaient alors déclaré les membres du Conseil.

Au cours de ce déplacement de six jours au Mali, le chef du maintien de la paix de l'ONU se rendra dans plusieurs localités du nord du pays.

Il doit également rencontrer la direction du G5 Sahel pour discuter du soutien de la MINUSMA à la force conjointe constituée par le Mali, le Burkina-Faso, la Mauritanie, le Niger et le Tchad pour lutter contre la menace terroriste dans la région.

Jeudi soir, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a annoncé la nomination du général suédois, Dennis Gyllensporre, au poste de commandant de la Force de la MINUSMA. M. Gyllensporre succèdera au général belge, Jean-Paul Deconinck, à la tête de la Force de la mission de maintien de la paix onusienne depuis avril 2017.

Bien que les élections maliennes se soient déroulées dans des conditions généralement pacifiques, des cas limités de violences ont été relevés dans certaines zones du pays et les conditions de sécurité restent difficiles.

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.