3 Septembre 2018

Afrique: Le continent se délocalise à Beijing

Photo: #FOCAC2018
Forum Chine-Afrique 2018 avec la participation de 48 chefs d’Etats et de gouvernements africains.

Le sommet Chine-Afrique (FOCAC) s'est ouvert lundi matin à Pékin en présence d'une quarantaine de chefs d'Etat africains dont le président togolais Faure Gnassingbé.

Cette grand-messe est articulée en deux parties. Une conférence économique suivie du sommet proprement dit au Palais du peuple qui s'achèvera mardi.

A cette occasion, le président Xi Jinping devrait annoncer un renforcement de la coopération avec l'Afrique et davantage d'aide qui se chiffre déjà en dizaines de milliards de dollars.

De nombreux pays africains, à l'instar du Togo, ont été en mesure de lancer de grands projets structurants (routes, port, aéroport) grâce au soutien financier de Beijing sous forme de dons ou de prêts concessionnels.

La Chine peut fournir dans un délai ultra-court ce que l'Union européenne, les Etats-Unis, le Japon ou l'Inde ne peuvent offrir faute de ressources suffisantes.

Les sommes astronomiques injectées par les autorités chinoises ont un double objectif, renforcer l'influence politique et gagner de l'argent à terme.

En savoir plus

7e Conférence ministérielle du Forum de Coopération Chine/Afrique - Messahel à Pékin

Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel a pris part dimanche à Pékin,… Plus »

Copyright © 2018 Togonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).