3 Septembre 2018

Libye: Inquiétudes croissantes pour les populations libyennes

Photo: Tom Westcott/IRIN
Une cage d'escalier endommagée dans le centre de Syrte, au sommet de laquelle se trouvent les squelettes de deux combattants de l'EI

À Tripoli, la capitale libyenne, des affrontements entre milices rivales font des dizaines de morts. Les organisations humanitaires s'inquiètent pour les populations civiles. Des combats déchirent la capitale Tripoli.

À Tripoli, la capitale libyenne, des affrontements entre milices rivales ont fait au moins 47 morts et près de 130 blessés la semaine dernière selon le ministère de la Santé. Après deux tentatives de trêves échouées, le gouvernement libyen d'union nationale soutenu par la communauté internationale a déclaré dimanche (2 septembre) l'état d'urgence.

Face à cette situation, l'ONG Médecins sans frontières (MSF) affirme que des milliers de civils sont menacés par l'intensité des combats. Hassiba Sahraoui met en cause la capacité des autorités provisoires à faire régner la paix.

Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi fin 2011, la Lybie est tiraillée entre deux autorités rivales : d'un côté le Gouvernement d'Union Nationale qui est soutenu par la communauté internationale et de l'autre, dans l'Est libyen, un gouvernement parallèle appuyé par l'Armée nationale libyenne autoproclamée du Général Khalifa Haftar.

En savoir plus

L'escalade de la violence

Des affrontements meurtriers entre milices rivales ont fait plusieurs dizaines de morts la semaine… Plus »

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.