Cameroun: CHRACERH - Les comptes sont bons

Les membres du Comité de gestion de ce centre ont passé vendredi en revue les documents financiers à l'occasion de la 13e session ordinaire.

Présidés par Martial Valéry Zang, représentant du ministère des Finances et tutelle financière, les travaux de la 13e session ordinaire du Comité de gestion du Centre hospitalier de recherche et d'application en chirurgie endoscopique et reproduction humaine tenus vendredi dernier à Yaoundé se sont achevés sur un bilan positif.

Au sortir des quatre heures d'assises à huis clos au siège de cette formation sanitaire située au quartier Ngousso à Yaoundé, le Pr. Jean Marie Kasia, administrateur directeur général de cette structure est revenu sur le principal point inscrit à l'ordre du jour : Passer en revue tous les aspects financiers et des réformes institutionnelles engagés au niveau du Chracerh.

Ceci compte tenu de l'activité grandissante et des impératifs qui s'imposent à ce centre hospitalier. « Nous avons au cours de cette rencontre évalué les comptes et ceux-ci sont pratiquement normaux. Etant donné que le budget et les recettes sont estimés à environ 2 milliards de F, nous envisageons apporter des innovations dans le centre, maintenant jusqu'à la fin de l'année. Sans oublier le fonctionnement même du CHRACERH qui sous-tend les salaires et les investissements entre autres », a confié le Pr. Jean Marie Kasia.

Pour autant, le Comité de gestion n'a pas manqué de marquer un temps sur les activités majeures réalisées ces derniers temps avec en bonne place, la présentation du rapport du Congrès mondial de chirurgie endoscopique en gynécologie tenu en avril dernier au CHRACERH.

Et pour clôturer les travaux, un compte rendu succinct sur la mise en œuvre des réformes institutionnelles (système d'information hospitalier, biométrie, recrutement du personnel spécialisé et dossier des quotes-parts » a été détaillé lors des travaux. Des réformes qui permettront sans doute au CHRACERH de dispenser davantage des soins de qualité en gynécologie/obstétrique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.