4 Septembre 2018

Mali: Le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour son deuxième mandat

Photo: APS
le président Keïta prête serment pour un second mandat

Au Mali, plus de trois semaines après le second tour de la présidentielle, Ibrahim Boubacar Keïta a été investi ce matin pour un second mandat à la tête du Mali. Il a prêté serment devant la Cour suprême du pays.

La cérémonie de prestation et d'investiture s'est déroulée dans la grande salle du palais de la culture Amadou Hampâté Bâ de Bamako. Le président malien était tout de blanc vêtu.

Le procureur de la Cour suprême l'a invité à se lever : « Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, vous avez la parole ». Il a alors prêté serment : « Je jure devant dieu et le peuple malien de préserver en toute fidélité le régime républicain, de respecter et de faire respecter la Constitution et la loi ».

Beaucoup d'émotion dans la salle. Le président de la Cour suprême, Nounhoum Tapily, prend la parole et s'adresse directement au nouveau président élu : « Un des soucis majeurs demeure : la restauration de l'autorité de l'Etat à travers la présence effective des pouvoirs publics et des services sociaux de base sur toute l'étendue du territoire national ».

Le chef de l'Etat malien réélu pour un nouveau mandat de cinq ans a ensuite prononcé le premier discours de son second mandat : « Je serai le président de tous les Maliens, je suis le président de tous les Maliens, de toutes les Maliennes et de tous les Maliens de toutes les régions et de la diaspora ».

Selon le protocole d'Etat, la journée de ce mardi doit être marquée par plusieurs festivités pour célébrer l'évènement.

En savoir plus

L'union sacrée ou le chaos

Au Mali, le chef de l'Etat sortant, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), a prêté serment, hier mardi 4… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.