4 Septembre 2018

Tunisie: Achat-vente d'habits en plein air

Le Tunisien ressent souvent un grand ennui le dimanche à cause du manque criant d'attractions et d'espaces de loisirs publics. On constate alors un raz-de-marée dès qu'il y a un parc vert relativement bien aménagé. Au point qu'il se transforme, au final, en un point de vente tout trouvé pour la municipalité qui octroie des autorisations à tour de bras pour contenter les habitants du quartier.

Revenus en berne des ménages

Amina K., mère au foyer, la quarantaine, résidente d'un quartier limitrophe, raconte son intérêt pour cette manifestation commerciale dominicale. «J'ai ramené un lot de fringues de mes enfants entre vêtements et manteaux qu'ils ne peuvent plus porter car ils ne sont plus ajustés à leur taille. Cela afin de leur acheter d'autres habits de la friperie. Le revenu de mon mari ne suffit plus pour habiller la famille sans recourir à ce stratagème».

Les Tunisiens vivent des jours difficiles et le père de famille se retrouve parfois endetté jusqu'au cou pour satisfaire en permanence les besoins alimentaires et vestimentaires de sa progéniture.

«Faire contre mauvaise fortune bon cœur», un adage qui collerait bien à la situation du père de famille tunisienne qui vit au rythme des infortunes diverses liées à l'enchaînement insoutenable des dépenses. Celles-ci connaissent un pic en période estivale pour assurer le bien-être de la famille et de la progéniture. Le marathon des dépenses liées aux fêtes religieuses, aux festivités nocturnes et ceux de la vie quotidienne ne connaît aucun répit. L'intermède entre vacances et rentrée scolaire devient insoutenable pour le portefeuille du père de famille et des parents au bord de la rupture mentale et de la crise de nerfs.

Le vide-greniers constitue alors une solution inespérée qui tombe à point nommé. Certains le prennent à cœur comme une distraction du dimanche. Comme ce père d'une fillette, Moez M. Il raconte l'air enchanté : «Je ramène ici des objets obsolètes dont je ne me sers plus pendant que mon épouse prépare tranquillement le déjeuner. Pour moi, cette activité revêt plus d'intérêt que celui qui consiste à glander dans un café du coin. Je trouve même du plaisir lorsque je vends un objet encombrant et qui n'a plus sa place chez moi».

Dérivés du vide-greniers

Un vide-greniers appelé aussi braderie, foire aux puces ou bric-à-brac est un rassemblement populaire au cours duquel des particuliers exposent les objets dont ils n'ont plus besoin, afin de s'en départir en les vendant aux visiteurs. Les vide-greniers peuvent se dérouler aussi bien sur la voie publique que dans des espaces fermés comme les salles. Certaines restrictions peuvent être imposées aux vendeurs ou exposants. Elles vont de l'interdiction de vente d'animaux, d'armes, à celle qui prohibe l'exposition-ventes de produits alimentaires (qui sont vendus dans des espaces spécifiques). Les biens proposés sont particulièrement les vêtements, livres, vaisselle, jouets, disques et meubles. D'autres concepts analogues pourraient voir le jour en Tunisie à l'instar du vide-maison parce que réalisé dans les garages ou jardins de particuliers et non sur le domaine public. Ils nécessitent une déclaration à la mairie. Il existe également ce qu'on appelle le vide-poussette ou la vente consacrée aux vêtements et accessoires pour enfants.

Tunisie

Béji Caïd Essebsi confirme la fin du consensus avec le parti Ennahda

En Tunisie, le président est intervenu lundi soir à la télévision. Dans un entretien en… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.