Afrique: L'Inde soutient les efforts du Fonds mondial pour mobiliser des fonds

New Delhi — Le Gouvernement indien a annoncé aujourd'hui qu'il accueillerait la réunion préparatoire à la sixième reconstitution des ressources du Fonds mondial en février 2019, une étape importante pour mobiliser des fonds afin d'en finir plus rapidement avec les épidémies de sida, de tuberculose et de paludisme et de construire des systèmes de santé plus solides.

La réunion préparatoire se tiendra à New Delhi le 8 février 2019 et permettra de communiquer aux partenaires les informations essentielles portant sur l'impact attendu et sur les ressources financières nécessaires afin de mettre un terme aux épidémies d'ici 2030, en s'alignant sur les Objectifs de développement durable.

La réunion fera également office de forum pour que les représentants des gouvernements, de la société civile et du secteur privé, les institutions multilatérales et les communautés touchées par les maladies partagent leurs points de vue sur la manière d'atteindre les objectifs mondiaux grâce à des investissements accrus, à l'innovation et à des efforts ciblés sur les résultats.

L'annonce a été faite par M. Shri Jagat Prakash Nadda, le Ministre indien de la santé et du bien-être familial, qui a souligné le partenariat de longue date entre le Gouvernement indien et le Fonds mondial.

« L'Inde est depuis longtemps un partenaire stratégique du Fonds mondial, à la fois en tant que maître d'œuvre et que donateur », explique M. Nadda. « C'est un honneur pour le Gouvernement du Premier ministre Modi de continuer à renforcer cette collaboration en accueillant la réunion préparatoire à la sixième reconstitution des ressources du Fonds mondial dans notre pays. »

Afin de démontrer sa solidarité et d'assumer sa part de responsabilité, l'Inde a fait don de 20 millions de dollars US au Fonds mondial lors de la dernière Conférence de reconstitution des ressources en 2016.

Peter Sands, le Directeur exécutif du Fonds mondial, a chaleureusement accueilli la décision prise par l'Inde d'accueillir la réunion préparatoire à la sixième reconstitution des ressources et a déclaré qu'elle appuyait le rôle de chef de file de l'Inde en matière de santé mondiale. Plus tôt cette année, le Premier ministre indien Narendra Modi a appelé l'Inde à mettre un terme à la tuberculose d'ici 2025, cinq ans avant l'objectif mondial.

« L'Inde fait preuve de son engagement et de sa vision sur le long terme à un moment crucial de la lutte contre ces maladies infectieuses », explique M. Sands. « Nous avons sauvé des millions de vies

grâce à des partenariats efficaces. Il nous faut désormais œuvrer ensemble pour en finir avec ces épidémies. »

La Sixième Conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial sera accueillie par le Président français Emmanuel Macron en 2019. La conférence, qui se tient tous les trois ans, a pour but de collecter des fonds pour la période de 2020 à 2022.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Global Fund

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.