Congo-Kinshasa: Lutte contre Ebola - Plus de deux millions de personnes sensibilisées à contenir l'épidémie

Photo: Huster/MSF
Photo d'illustration

La campagne de conscientisation communautaire s'intensifie dans les provinces de l'est de la République démocratique du Congo (RDC) pour aider la population à être capable de se protéger contre la maladie.

L'Unicef et ses partenaires ont atteint exactement deux millions quatre cent-cinquante-quatre personnes avec des messages de prévention d'Ebola, depuis le début de l'épidémie dans l'est du pays. Des efforts de sensibilisation et de prévention du virus de la maladie ont été concentrés dans sept zones de santé, en étroite collaboration avec les communautés locales et mille sept cent quinze agents communautaires locaux.

Le Dr Gianfranco Rotigliano, représentant de l'Unicef en RDC, soutient que grâce à la sensibilisation, un nombre croissant de communautés est désormais au courant de la maladie du virus Ebola et de la manière de prévenir sa transmission. « La participation active des communautés concernées est essentielle pour arrêter la propagation de la maladie. Nous travaillons en étroite collaboration avec elles pour promouvoir le lavage des mains et les bonnes pratiques d'hygiène, pour qu'elles acceptent des enterrements dignes et sécurisés et pour identifier rapidement et aider les personnes susceptibles d'être infectées par le virus » , a-t-il déclaré.

Sur le terrain, plusieurs activités sont menées, notamment la communication interpersonnelle, les animations publiques, les émissions sur les radios communautaires, les activités de porte-à- porte, des réunions d'églises et de groupes de jeunes. Les messages de prévention sont partagés en français, lingala, swahili et nande, afin que chacun puisse apprendre à se protéger contre le virus et aider à contenir sa propagation.

Des survivants d'Ebola sensibilisent

Huit survivants d'Ebola ont rejoint les équipes de communication. Ils partagent leurs expériences avec les communautés locales et soulignent l'importance de la détection précoce ainsi que du traitement des personnes présentant des symptômes de cette maladie.

L'Unicef continue de mettre les enfants au cœur de sa réponse à l'épidémie. En soutien aux autorités locales, depuis le début de son intervention, l'agence onusienne et ses partenaires ont briefé et impliqué deux mille cinq-cent soixante dirigeants influents et représentants de différents réseaux sociaux et professionnels dans des activités de communication, sensibilisé plus de quatre mille cinq cents personnes éligibles à la vaccination contre le virus Ebola aux avantages du vaccin.

Ils ont également fourni de l'eau potable à plus de cinq cent mille personnes dans les zones touchées ; assisté quatre-vingt-onze enfants et orphelins non accompagnés ainsi que cent une familles directement affectées par la maladie; formé plus de cent cinquante travailleurs psychosociaux pour soutenir les familles touchées et leurs enfants, formé et déployé sept nutritionnistes pour assurer le suivi nutritionnel des patients pris en charge dans les centres de traitement Ebola de Mangina et de Beni ...

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.