Burkina Faso: Militaires tués sur l'axe Fada-Pama - Le communiqué de l'Etat major général des armées

Photo: wikipedia
La rue principale de la ville Fada N'Gourma dans l'est du Burkina Faso (illustration).
6 Septembre 2018
communiqué de presse

« Dans la matinée du 05 septembre 2018, lors d'une patrouille de contrôle de l'axe Fada-Pama, un véhicule des Forces Armées Nationales a sauté sur un engin explosif commandé dans la localité Bombontangou. Le bilan de cette attaque est de deux (02) militaires décédés et de six (06) blessés, tous évacués et pris en charge.

Le Chef d'Etat-major Général des Armées présente ses condoléances à la famille éplorée et aux compagnons d'armes, et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Il tient à rassurer les populations de l'engagement et de la détermination des Forces Armées Nationales à mener leurs missions de défense de l'intégrité du territoire et de protection des personnes et leurs biens. Plus que jamais, l'Armée a besoin du soutien de son peuple. Ensemble, nous vaincrons ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.