9 Septembre 2018

Centrafrique: Colère après l'assassinat de déplacés par un groupe armé à Bria

Neuf déplacés du camp PK3, enlevés par le groupe armé du Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC), ont été retrouvés morts jeudi 6 septembre à Bria, en Centrafrique.

L'attaque a provoqué la colère de plusieurs centaines de déplacés qui ont manifesté vendredi devant le quartier général de la mission de l'ONU dans le pays. Le porte-parole de la Minusca, Vladimir Monteiro, assure que la situation est relativement calme depuis samedi soir, mais les tensions sont fortes entre les groupes armés.

Depuis quelques jours, Bria est touchée par des affrontements entre des éléments du FPRC et des éléments anti-balaka. C'est dans ce contexte que des déplacés internes du camp PK3 avaient quitté le camp pour aller au champ et c'est à ce moment-là qu'ils auraient été kidnappés, surtout des femmes, et ensuite tués.

Centrafrique

Motion de destitution contre le président de l'Assemblée nationale

18 membres de la conférence des présidents de l'Assemblée nationale se penchent ce 19 octobre sur… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.