9 Septembre 2018

Centrafrique: La coopération militaire européenne importante malgré les nouveaux acteurs

En République centrafricaine, (RCA), la ministre de la Défense et de la reconstruction de l'armée nationale ainsi que le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies et chef de la mission de stabilisation multidimensionnelle des Nations unies en République centrafricaine (Minusca) ont reçu, samedi 8 septembre, la médaille du service de la politique européenne de sécurité et de défense. L'Union européenne très active en RCA à travers ses différentes missions au fil du temps comme Eufor, puis Eumam, et maintenant Eutm, lancée en 2016. Cette collaboration va se poursuivre malgré l'arrivée de nouveaux acteurs.

En deux ans, l'Eutm - mission qui participe à la reconstruction des forces armées centrafricaines (FACA) - a formé quatre bataillons. Un travail que reconnait la ministre de la Défense, Marie-Noëlle Koyara.

« C'est vraiment un travail de longue haleine et, heureusement, ce travail l'Eutm est en train de l'accomplir avec beaucoup de sacrifices. Nous avons vraiment apprécié, au sein du gouvernement, la prolongation du mandat de l'Eutm de deux ans et je crois que les premiers redéploiements qui se font aujourd'hui sur le terrain sont à mettre à l'actif de l'Eutm. C'est une empreinte d'excellence que l'Eutm est en train de mettre dans le cadre de notre armée », déclare Marie-Noëlle Koyara, ministre de la Défense.

Les FACA sont désormais également formées par des instructeurs russes. Un nouvel accord de défense a, en plus, été récemment signé entre la Centrafrique et la Russie. Parfait Onanga-Anyanga, représentant spécial du secrétaire général des Nations unies et chef de la Minusca commente l'arrivée de ces nouveaux acteurs.

« Ils ont évidemment un apport bilatéral qui est apprécié par les autorités centrafricaines. Nous avons un devoir de coordonner entre tous les partenaires et je crois que c'est essentiel que ce travail se fasse davantage dans une transparence plus grande et dans une coordination de tous les acteurs. Nous espérons que ces contributions vont renforcer l'action de la communauté internationale au service de la paix en République centrafricaine », a-t-il souligné.

Autre sujet de préoccupation à Bangui, celui de l'armement des FACA rendu difficile par l'embargo et qui est déjà levé partiellement pour une première livraison russe.

Centrafrique

Les préparatifs du film sur la photo-reporter Camille Lepage

A Bangui, le casting du futur film de fiction sur la photo-reporter Camille Lepage a débuté. C'est un film… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.