Afrique Centrale: Zone Cémac - La BEAC mise sur le secteur hors-pétrole

La contribution du secteur à la croissance des Etats de la sous-région est estimée cette année à 1,5% du produit intérieur brut (PIB) contre 1% pour le secteur pétrolier, indique l'institution financière.

Dans son dernier rapport sur les perspectives économiques et financières, la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) table sur un taux de croissance du PIB de 2,5%, de même une réduction du déficit budgétaire (hors dons) à 0,3% du PIB. Pendant ce temps, le déficit extérieur courant (hors dons) remonterait à 4,8% du PIB, contre 4,3% en 2017.

Pour la période 2019-2021, les experts de la Banque centrale espèrent une accélération de la croissance de 3,5% à 4,1%, grâce aux activités du secteur hors-pétrole. Nonobstant la légère hausse du prix du baril de pétrole qui se situe aux environs de 78 dollars américains, l'économie pétrolière stagne en moyenne au Gabon, au Cameroun, en Guinée équatoriale, au Congo et au Tchad.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Afrique Centrale

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.