10 Septembre 2018

Burkina Faso: Diplomatie - La ministre rwandaise des Affaires étrangères chez le président du Faso

«L'Afrique a soutenu ma candidature à l'unanimité lors du dernier sommet africain en Mauritanie. Mais, il était très important pour moi de venir au Burkina Faso pour me présenter en tant que candidate mais aussi, pour recueillir la vision du chef de l'Etat et des autorités du pays par rapport à la Francophonie avant le sommet qui se tient dans un mois», a expliqué Louise Mushikiwabo à sa sortie d'audience.

Etant une candidate africaine, la ministre rwandaise se dit devoir porter les ambitions et les valeurs des membres africains «quand bien même que l'organisation n'est pas africaine mais plutôt internationale». Après avoir visité d'autres pays en Europe, au Moyen Orient, la ministre des Affaires étrangères du Rwanda a jugé important d'écouter les Etats membres.

Par ailleurs, cette visite était une occasion pour elle d'échanger avec le président du Faso et le ministre des Affaires étrangères burkinabè Alpha Barry, sur les relations bilatérales entre le Burkina Faso et son pays.

Parce que, explique-telle «nous sommes une organisation qui va vers les 50 ans donc, une partie de mon projet c'est de nous focaliser vers des actions précises et concrètes. Donc il était important pour moi de passer au Burkina Faso».

Burkina Faso

Procés du putsch manqué / Me Séraphin Somé - « Aujourd'hui, c'est le bori bana du général »

L'audition du Général Gilbert Diendéré se poursuit à la barre du Tribunal militaire.… Plus »

Copyright © 2018 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.