11 Septembre 2018

Sénégal: Le FMI mise sur le secteur privé pour entretenir la croissance à moyen terme

Suite aux soubresauts notés sur le plan économique et les tensions de trésoreries dénoncées çà et là, le Fonds Monétaire International (FMI) pense qu'il convient de continuer de favoriser le développement du secteur privé pour entretenir la croissance à moyen terme.

L'institution pense que le Sénégal a connu des accélérations de la croissance dans le passé, mais qui ont été temporaires, car elles étaient essentiellement alimentées par le secteur public.

A cet effet, il rappelle les principes du Plan Sénégal Émergent (PSE), qui a pour ambition de permettre au pays d'atteindre le statut de pays émergent à l'horizon 2035, une croissance élevée et soutenue est nécessaire.

Pour cela, souligne cette institution de Breton Wood, de nouveaux progrès doivent être accomplis sur le plan des réformes visant à remédier aux facteurs structurels qui limitent le crédit au secteur privé, dont les PME.

A cela, le FMI y ajoute l'accroissement de l'efficience des infrastructures publiques; la réduction du coût de l'énergie et l'amélioration de la fiabilité de l'approvisionnement; le renforcement de la transparence de l'administration fiscale et le respect des obligations fiscales.

Sur la même lancée, il y greffe l'amélioration du climat des affaires, notamment par la création de zones économiques spéciales (ZES).

Sénégal

Human Rights Watch dénonce les violences sexuelles dans les collèges

Dans un rapport publié le 18 octobre, à Dakar, l'ONG américaine a indexé des abus dont les… Plus »

Copyright © 2018 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.