11 Septembre 2018

Niger: La CIA va lancer des attaques de drones contre des jihadistes

Les attaques visant des insurgés islamistes d'Al-Qaïda et du groupe de l'Etat islamiste dans le pays partiront d'une nouvelle base dans le nord-est du Niger, a rapporté le quotidien américain "New York Times".

Selon le journal citant des responsables nigériens et américains, des opérations de surveillance ont lieu depuis plusieurs mois à partir du petit aéroport de Dirkou, dont la piste a été agrandie et la sécurité renforcée depuis février.

Interrogé par le "New York Times", le ministre nigérien de l'Intérieur, Mohamed Bazoum, a reconnu la présence de drones américains dans cette petite ville du désert, sans donner davantage d'informations, tandis que le maire de Dirkou, Jérôme Boubakar, a estimé que cela avait amélioré la sécurité de sa ville.

L'utilisation de drones par la CIA avait été limitée par l'ancien président américain, Barack Obama, à la suite de raids qui avaient fait des victimes civiles. Il préférait confier ces opérations à l'armée qu'aux services secrets pour un meilleur contrôle, a ajouté le journal. Mais, selon la même source, son successeur, Donad Trump, a relancé le rôle de la CIA dans l'utilisation des drones pour mener des attaques.

Le Pentagone dispose d'une base à Niamey, la capitale du Niger, à 1300 km de Dirkou. Les militaires américains y ont lancé des opérations contre les islamistes basés en Libye, dont la frontière sud passe au nord de Dirkou.

Pays pauvre, le Niger est situé dans la zone du Sahel où opèrent les jihadistes. La Libye, de son côté, est plongée dans le chaos depuis le renversement du régime du colonel Mouammar Kadhafi en octobre 2011.

Niger

«Tournons la page» récompensé pour son engagement pour les droits humains

Il y a 70 ans était adoptée la Déclaration universelle des Droits de l'Homme. A l'occasion de cet… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.