10 Septembre 2018

Mali: Ce que les groupes armés attendent du nouveau gouvernement

Au Mali, la première équipe gouvernementale du second mandat d'Ibrahim Boubacar Keïta aura, entre autres, pour défi la mise en oeuvre de l'accord de paix d'Alger. Un point important notamment pour les groupes armés.

Depuis sa signature en 2015, l'Accord d'Alger censé ramener la paix au Mali peine à s'appliquer. Les attaques se multiplient dans le nord comme le centre du pays. Avec le nouveau gouvernement, les groupes armés signataires espèrent des avancées, notamment grâce à la nomination de Lassine Bouaré au poste stratégique de ministre de la Cohésion sociale, de la paix et de la réconciliation nationale.

Selon Ilad Ag Mohamed porte parole de la CMA, la Coordination des Mouvements de l'Azawad "on lui avait confié un organe chargé de la mise en œuvre de l'accord. En peu de temps, il a su faire avancer les choses. Il a été débarqué. Tout le monde espère qu'avec Lassine Bouaré, on pourra se retrouver et donner un élan nouveau à la mise en oeuvre de l'accord."

La mise en œuvre de l'accord de paix, un point sur lequel revient également Me Harouna Touré, de la Plateforme des mouvements républicains, qui regroupe les groupes armés du Gatia (Groupes armés touaregs Imghads et alliés), le MAA (Mouvement arabe de l'Azawad) et de la CMFPR (Coordination des mouvements et forces patriotiques de résistances).

"Ce que nous craignons, c'est qu'il ne soit bloqué dans sa volonté d'aller au bout de sa mission. Ou que les moyens ne soient pas mis à sa disposition" explique t'il.

La nouvelle équipe gouvernementale de Soumeylou Boubèye Maïga passe de 36 à 32 membres, dont onze femmes. Ce cabinet devra également se charger de l'organisation des élections législatives prévues les 28 octobre et 18 novembre prochains.

Mali

Une dizaine de militants de l'opposition passe le week-end en détention

Au Mali, plus d'une dizaine de militants de l'opposition sont toujours en garde à vue au commissariat du Ier… Plus »

Copyright © 2018 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.