12 Septembre 2018

Ghana: Le pays rend un hommage public à Kofi Annan avant ses funérailles

Au Ghana, les funérailles de Kofi Annan seront célébrées jeudi 13 septembre au cimetière militaire d'Accra. Mais pendant ces trois derniers jours, grand public et hauts dignitaires ont pu rendre hommage à l'ancien secrétaire général des Nations Unies. Mardi dans la capitale, la population a défilé devant la dépouille de l'enfant du pays hautement respecté.

Au centre de conférence d'Accra mardi matin, l'ambiance était solennelle. Sans surprise, les employés ghanéens des agences de l'ONU étaient nombreux à venir lui rendre hommage, comme Jennifer Asuako. « C'était vraiment important pour nous de venir célébrer la mémoire de quelqu'un que l'on voit comme une source d'inspiration. Surtout pour moi qui travaille sur les questions d'égalité hommes-femmes : il a été l'une de ces personnalités à mettre l'égalité entre les sexes sur le devant de la scène et à faire en sorte que le monde comprenne que c'est une condition du développement durable. »

Steve, un jeune blogueur, aurait aimé qu'un monument soit créé à la mémoire du prix Nobel de la paix. « C'est un privilège pour moi d'être ici, dit-il, de présenter mes condoléances à la famille et à tout le pays. Mais à vrai dire, nous aurions pu l'enterrer au sein du centre de formation au maintien de la paix Kofi Annan, ériger un monument. Il est décédé, mais beaucoup de gens souhaitent maintenir une connexion avec Kofi Annan. »

Ce mercredi matin, ce seront les ministres et parlementaires ghanéens qui lui rendront un dernier hommage.

En savoir plus

Accra - Exposition publique de la dépouille mortelle Kofi Annan ce mardi au Centre international de conférences

Arrivé lundi après midi dans la capitale Accra, la dépouille mortelle de l'ancien Secrétaire… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.