12 Septembre 2018

Ile Maurice: CEB - Les employés rentrent dans le rang

Nouveau sit-in ce mercredi 12 septembre, des employés du Central Electricity Board (CEB), après celui d'hier. Cette fois-ci, ce sont les manual workers de la station de St-Louis qui ont protesté contre le nouveau système de présence en vigueur.

Toutefois, suivant des négociations entre le syndicat et la direction, les employés ont décidé de reprendre le travail demain, mercredi 13 septembre. Ils recevront leur Attendance Card, qui permet d'enregistrer leur présence sur un appareil électronique.

Jusqu'ici, ils ne faisaient que signer l'«attendance sheet», soit des feuillets. L'appareil devant enregistrer les présences a été installé il y a deux ans, mais ce n'est qu'en janvier que les cartes électroniques ont été distribuées.

«Nous avons commencé la distribution des cartes depuis janvier. Neuf mois après, il est temps de mettre en vigueur ce système de présence. Nous avons constaté des abus et des fraudes», fait valoir Shamshir Mukoon, l'Acting General Manager du CEB.

Or, les employés craignent que cette carte électronique ne contienne des informations biométriques. «Ils ignorent quelles sont les informations présentes sur la carte. Les informations biométriques sont une propriété privée», indique Jack Bizlall, négociateur syndical de l'Union of Employees of Central Electricy Board.

Aucune information biométrique

À l'issue d'une réunion tripartite au siège du ministère du Travail, à la Victoria House, hier, mardi 11 septembre, Jack Bizlall avait indiqué avoir demandé «les spécifications de cette machine. Nous devons nous assurer que ces cartes sont en conformité avec la loi».

Suivant la réunion de ce mercredi, Jack Bizlall a fait comprendre que la présence d'un tel appareil pose un cas constitutionnel. Et qu'il compte saisir la Cour suprême en temps et lieu.

De son côté, l'Acting General Manager du CEB se veut rassurant. «L'attendance card ne contient pas d'information biométrique», précise Shamshir Mukoon à l'express. Il fait ressortir que la carte contient le nom du travailleur et son numéro d'employé. «Nous n'avons pris aucune information biométrique», insiste-t-il.

Ile Maurice

Pénurie de porc à Rodrigues - le manque de planification décrié

Roland Meunier, charcutier de renom à Rodrigues, s'inquiète du manque de porc sur le marché. Il a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.