12 Septembre 2018

Algérie: Déficit en enseignants à l'université Akli Mouhand Oulhadj de Bouira

- L'université Akli Mouhand Oulhadj de Bouira est confrontée cette année à un déficit de 236 enseignants, et ce malgré le recrutement de 46 nouveaux enseignants afin de combler ce manque, selon un rapport établi mercredi par les services de la wilaya.

"Un flagrant déficit en matière d'enseignants est enregistré cette année. Nous connaissons un manque en matière d'enseignant de langues (Français et Tamazight) ainsi que pour les filières techniques et scientifiques", a expliqué à l'APS, Oussama Khitouche, chargé de la communication par intérim.

Selon les statistiques évoquées dans ce document présenté par le recteur de l'université, Benali Cherif Noureddine, l'université de Bouira compte plus de 24 000 étudiants, dont 3579 nouveaux bacheliers, qui se sont inscrits durant la période allant de 24 juillet au 16 août dernier. Pour combler le déficit enregistré, l'université a recruté 46 enseignants pour quelques spécialités, tandis qu'elle prévoit de recruter aussi 116 enseignants de Tamazight.

"Pour les postes d'enseignants en Tamazight, l'université doit œuvrer avec la direction de l'Education dans le cadre d'une convention conjointe pour recruter des enseignants de Tamazight", a expliqué le recteur de l'université dans le même rapport, précisant en outre que l'université Akli Mouhand Oulhadj de Bouira ne comptait que 700 enseignants, dont 27 professeurs.

Réception prochaine de 1000 places pédagogiques et 1500 lits

Par ailleurs, l'université Akli Mouhand Oulhadj sera bientôt renforcée en matière de places pédagogiques avec l'ouverture prévue de 1000 places pédagogiques et une résidence universitaire de 1500 lits situés au niveau du pôle universitaire, a expliqué à l'APS le chargé de la communication de la direction locale des œuvres universitaires (DOU), Hassan Snouci.

"Ces structures vont être livrées à partir de cette rentrée universitaire. Ces nouvelles réalisations allègeront la pression sur les structures existante", a précisé M. Snouci.

Cette année, l'université de Bouira assure l'hébergement pour plus de 10700 étudiants issus de Bouira et d'autres wilayas du pays.

Selon les chiffres fournis par le chargé de la communication de la DOU de Bouira, quelque 2000 étudiants se sont inscrits au niveau des services de la résidence universitaire, dont 1200 filles.

Pour ce qui est du transport universitaire, le même responsable a fait savoir que les œuvres universitaires comptaient relancer deux lignes ferroviaires, la première celle reliant Lakhdaria à Bouira et la seconde Bouira à Ath Mansour.

"Ces deux lignes de train nous permettront d'assurer le transport pour les étudiants issus des communes de Kadiria, Aomar, Bouira, El-Asnam, Bechloul, El-Adjiba, Ahnif et Ath Mansour", a-t-il encore expliqué.

A cela s'ajoute aussi la mobilisation de 68 bus pour le transport universitaire devant couvrir 10 dairas et 14 communes, a ajouté M. Snouci.

Algérie

Plus d'un tiers des immigrants en Europe sont surqualifiés pour l'emploi qu'ils occupent

Plus d'un tiers des immigrants en Europe sont surqualifiés pour l'emploi qu'ils occupent, pour lesquels la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.