13 Septembre 2018

Congo-Kinshasa: L'écart se creuse davantage entre pouvoir et opposition

Les revendications déroulées mercredi par un groupe de six leaders de l'opposition en RDC risquent de ne pas être prises en compte si le vote doit se tenir le 23 décembre. Des experts appellent à une médiation étrangère.

En République démocratique du Congo, les regards sont tournés vers la commission électorale nationale indépendante (CENI). Elle devrait publier mercredi prochain (le 19 septembre), la liste définitive des candidats à la présidentielle du 23 décembre.

L'opposition, en tout cas le groupe constitué par les six leaders réunis ce mercredi (12.09.) à Bruxelles dit attendre ce moment pour éventuellement annoncer une candidature unique. Ces opposants ont aussi déroulé une série d'exigences dont l'abandon des machines à voter et l'implication sur le plan militaire, des pays de la région pour sécuriser le vote.

Ingérence selon Kinshasa

Le pouvoir Kabila vient encore d'exprimer vigoureusement son refus de ce qu'il appelle une "ingérence" et se dit "surpris par des déclarations intempestives de certaines autorités étrangères relatives au processus électorale en RDC et appelant à un prétendu dialogue avec l'opposition politique".

Les exigences de l'opposition sont-elles alors réalistes, alors que les élections approchent à grands pas ? Selon Stephanie Wolters, chargée du programme "paix et sécurité" à l'Institut d'études de sécurité (ISS) de Pretoria, les réclamations de l'opposition risquent fort de ne pas être acceptées par le pouvoir de Kinshasa. "On a ce genre de demandes depuis plusieurs mois qui ne viennent pas uniquement de l'opposition, mais aussi de la société civile, de l'ONU et d'autres acteurs", explique l'experte qui se dit convaincue que sans une pression étrangère, le gouvernement de Joseph Kabila ce cédera pas .

Congo-Kinshasa

RAWBANK - La banque "la plus sûre" en République Démocratique du Congo

RAWBANK prend la première place en RDC du classement 2018 des banques les plus sûres établi par le… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.