13 Septembre 2018

Guinée: Le père de l'enfant sauvé dans un incendie se réjouit à jamais de la bravoure des sauveurs

Le ministère de l'unité nationale et de la citoyenneté guinéenne a décidé avec l'appui du chef de l'Etat d'honorer les deux personnes qui ont fait un acte de bravoure et patriotique en sauvant en début de semaine la vie d'un enfant âgé de 3 ans à Conakry dans la commune de Matoto. La cérémonie s'est déroulée jeudi 13 septembre 2018 dans un réceptif hôtelier de la place.

La rencontre a marqué la présence des cadres du département de l'unité nationale et de la citoyenneté et des officiers militaires. A cette occasion, le père de Djiba Mory Kaba a exprimé son message de remerciement aux deux sauveurs.

Selon Mory Kaba, il est fier que ce titre soit donné à Monsieur Youssouf Soumah et caporal Cheick Moussa Soumah et cela plus d'une raison. « Je n'avais jamais tant été depuis que j'ai appris le sauvetage de mon enfant, ce jour dans une émotion qui comptera parmi les meilleurs de mon existence », a-t-il déclaré.

Il a poursuivi en disant que : « vous pouvez dire haut et fort encore qu'ailleurs d'avoir procuré à mon âme la plus vif et la plus salutaire impression d'aider désormais les autres mais aussi mon pays la République de Guinée ».

Le père de l'enfant sauvé a ensuite ajouté que : « la Guinée de nos ancêtres qui a ses réalités spécifiques sont passées plus ou moins insupportable, son présent promoteur mais que vous et moi et l'ensemble des guinéens devaient porter sur le dos et en être fier malgré toutes les divergences qui asseyent aujourd'hui la République de Guinée ».

M. Kaba dira aussi qu'il ne peut trouver les mots à leurs justes valeurs pour remercier ces deux hommes. «Désormais je voudrai vous dire que cela est un élément essentiel, une preuve à tous les guinéens que nous devons nous unir désormais pour bâtir cette nation car les sorts politiques, économiques et sociales de ce pays ne peut se faire sans nous les guinéens à défaut nous allons continuer les effets pervers des politiques. Donc c'est pourquoi, je voudrai remercier infiniment et à jamais cette solidarité du peuple de Guinée à travers les médias mais aussi à travers la vie courante.

L'histoire de ce pays est remplie de joie et de douleur ce qui est in errant à toute société humaine, mais celle-ci ne devait plus constituer la source de la destruction de nos acquis républicaines. Désormais, cela doit nous convier, c'est-à-dire chacun de nous à prendre désormais de la hauteur et de la grandeur sous les blessures de combat politique pour ne s'attaquer qu'aux valeurs de vivre ensemble qui sont vraiment des valeurs de la République », a-t-il conclu.

Les deux secouristes ont reçu des attestations intitulées Prix du civisme. Youssouf Soumah tant que citoyen civile a eu une enveloppe de 12 millions et 250 exemplaires du livret citoyen. Il a été aussi nommé ambassadeur du civisme en République de Guinée. Quant au Caporal Cheick Moussa Soumah en plus de son attestation a reçu une enveloppe de 15 millions et 250 exemplaires du livret citoyen.

Le père de Djiba Mory Kaba, Mory Kaba est un activiste de la société civile guinéenne.

Enseignement supérieur : profitez du master 2 en journalisme à l'université Nazi Boni de Bobo Dioulasso

L'Ouverture du recrutement pour le Master 2 « Techniques des métiers de l'information » à l'Unité de Formation et Recherche en Sciences Humaines, Lettres, Arts et Médias de l'Université Nazi Boni (ex-Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso, au Burkina Faso). Inscriptions jusqu'au 20 septembre 2018. Pour plus d'information, veuillez lire le communiqué ci-dessous...

Forces Sociales et Syndicats : des actions à entreprendre ensemble pour la baisse du prix du carburant Combattant la même lutte suite à l'augmentation du prix du carburant à la pompe, les forces sociales et le central syndical CNTG et l'USTG ont décidé de s'unir pour combattre la décision "brutale" du gouvernement Guinéen. Mercredi 09 août 2018, ils étaient devant les medias pour présenter la convention de partenariat et les actions conjointes [... ]...

Attaque au siège du SLECG : « on avait trop attendus » Depuis quelques mois, le Syndicat Libres des Enseignants et Chercheurs de Guinée est divisé en deux parties. Il s'agit du SLECG version Aboubacar Soumah et celui de Kadiatou Bah, la remplaçante de Sy Savané qui a épuisé son mandat. Mercredi dernier, le siège de ce mouvement syndical a été attaqué par les membres de la [... ]...

Guinée

Confiscation des libertés - Une réunion de crise chez Cellou

Cellou Dalein Diallo et ses collègues de l'opposition Plus »

Copyright © 2018 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.