Cote d'Ivoire: Cancer Research - « Les cigarettes sont de plus en plus utilisées par les femmes dans les pays à faible revenu »

14 Septembre 2018

Poursuivant, le représentant de "Cancer Research" a déploré par ailleurs "le marketing agressif" mené par l'industrie du tabac en direction des femmes.

Les cigarettes sont de plus en plus utilisées par les femmes dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire", a constaté M. George Butterworth de l'organisation humanitaire "Cancer Research". Il a fait ce constat dans une étude du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), publiée jeudi 13 septembre sur le site bbc.com

Bien avant, M. Butterworth, a estimé qu'au Royaume-Uni, "le tabac est la principale raison pour laquelle un plus grand nombre de femmes dans le monde sont atteintes du cancer du poumon... "Au Royaume-Uni, le tabagisme est devenu plus fréquent chez les femmes que chez les hommes. Il n'est donc pas surprenant que les taux de cancer du poumon augmentent maintenant.

Poursuivant, le représentant de "Cancer Research" a déploré par ailleurs "le marketing agressif" mené par l'industrie du tabac en direction des femmes.

Le docteur Freddie Bray, du CIRC, souligne pour sa part "la nécessité de continuer à mettre en place des politiques ciblées et efficaces de lutte antitabac, dans tous les pays du monde".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.