14 Septembre 2018

Afrique de l'Ouest: BCEAO - Le CPM maintient inchangés les taux d'intérêt de soumission et de guichet

(Ecofinance.sn - Dakar) - Le Comité de Politique Monétaire (CPM) a décidé, à l'issue de sa troisième réunion ordinaire au titre de l'année 2018, tenu le mercredi 12 septembre 2018, de maintenir inchangés le taux d'intérêt minimum de soumission aux opérations d'appels d'offres d'injection de liquidité à 2,50 pour cent et le taux d'intérêt du guichet de prêt marginal à 4,50 pour cent. Le coefficient de réserves obligatoires applicable aux banques de l'Union demeure fixé à 3,0 pour cent.

A la base de cette décision, il s'appuie sur certaines évolutions de la conjoncture économique internationale et régionale au cours de la période récente ainsi que les facteurs de risque pouvant peser sur les perspectives d'inflation à moyen terme et de croissance économique de l'Union.

Ainsi, sur le plan international, le Comité a relevé que l'activité économique mondiale a été dans l'ensemble bien orientée au deuxième trimestre 2018. Il s'est appuyé aussi sur les dernières estimations du Fonds Monétaire International, pour faire une projection sur la croissance de l'économie mondiale qui devrait se situer à 3,9 pour cent en 2018 après 3,8 pour cent en 2017.

Il a passé en revue les prix internationaux des principales matières premières exportées par les pays de l'Union qui ont connu des évolutions contrastées durant le deuxième trimestre 2018. De même que les cours du pétrole, du cacao et du coton qui ont augmenté tandis que ceux de l'huile de palmiste, de la noix de cajou, de l'huile de palme, de l'or, du café et du caoutchouc se sont repliés.

Au sein de l'Union, le Comité a noté que l'activité économique est demeurée vigoureuse au deuxième trimestre 2018. «La progression du produit intérieur brut réel, soutenue principalement par la demande intérieure, est ressortie à 6,5 pour cent, en glissement annuel, au même niveau que le trimestre précédent», a -t-il souligné dans un communiqué.

Le Comité a également constaté que le déficit budgétaire, base engagements, dons compris, est attendu en 2018 à 3,8 pour cent du produit intérieur brut (PIB), selon les données des services officiels, contre 4,2 pour cent en 2017, pour un objectif communautaire de 3,0 pour cent à l'horizon 2019. Aussi, dans ces conditions, le CPM recommande-t-il aux Etats d'accélérer la mise en visant le respect de la norme communautaire.

Examinant la situation monétaire de l'Union, le Comité a observé une croissance de 9,2 pour cent de la masse monétaire, en glissement annuel, au deuxième trimestre 2018, reflétant une consolidation des actifs extérieurs nets (+23,9 pour cent) et une progression des créances intérieures (+7,4 pour cent). Il a globalement noté une détente des taux du marché monétaire durant le deuxième trimestre 2018. Il a noté le taux d'intérêt moyen trimestriel du marché monétaire qui est ressorti à 3,77 pour cent contre 4,50 pour cent le trimestre précédent.

Le Comité a relevé que le taux d'inflation, en glissement annuel, est ressorti à 0,7 pour cent au deuxième trimestre 2018, après 0,9 pour cent au trimestre précédent. «Cette décélération est essentiellement imputable à la composante "Alimentation", en liaison avec un approvisionnement satisfaisant des marchés en produits céréaliers et en tubercules», a-t-il expliqué.

«A l'horizon de vingt-quatre mois, le taux d'inflation, en glissement annuel, est projeté à 1,4 pour cent, en phase avec l'objectif de stabilité des prix poursuivi par la Banque Centrale», a-t-il ajouté.

Sénégal

Eliminatoires CAN 2019 - Une grande vague d'équipes qualifiées est attendue

La 5ème et avant dernière journée des éliminatoires pour la Coupe d'Afrique des nations 2019… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Ecofinance.sn. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.