15 Septembre 2018

Congo-Kinshasa: Conférence minière de Lualaba - Le gouvernement s'engage à mettre en œuvre les résolutions

Les travaux du forum se sont clôturés le 14 septembre par la formulation de plusieurs recommandations condensées en huit grandes résolutions contenues dans le rapport final.

La troisième conférence minière de la RDC, tenue du 12 au 14 septembre à Lualaba, chef-lieu de la province éponyme, appartient désormais au passé. C'est le Premier ministre, Bruno Tshibala, représentant le président de la République, qui a clôturé ces assises. Celles-ci ont mis une emphase particulière sur l'exploitation du cobalt ainsi que sur d'autres ressources minérales dites « stratégiques » concentrées dans cette partie du pays. La grande résolution de ce forum aura été l'application sans faille des dispositions du code et du règlement miniers révisés, relatives principalement à la responsabilité sociale et environnementale des entreprises du secteur à l'égard des communautés affectées par leurs activités. Le moment est venu de mettre en valeur ce code minier révisé qui prend en compte l'intérêt social de la population longtemps sacrifiée sur l'autel du profit des exploitants étrangers.

En recommandant l'application effective de ce code tel que modifié à ce jour après sa promulgation, la tendance est de faire profiter réellement aux Congolais le produit de la rente minière surtout dans un contexte où la RDC - qui regorge les plus importantes réserves de cobalt au monde - est au cœur des sollicitations. C'est à juste titre que le Premier ministre a promis l'implication de son gouvernement dans la matérialisation des recommandations issues de ce forum dont celle liée à l'application de ce nouveau. Bruno Tshibala s'est engagé à mettre en œuvre les résolutions prises « en vue de promouvoir et de rassurer le développement durable dans toutes les zones productrices des richesses minières et au-delà, sur l'ensemble du territoire national ». Outre cette principale revendication, les participants ont également recommandé la participation des Congolais au capital social des entreprises minières et la mise en œuvre effective de l'exclusivité de la sous-traitante aux sociétés de droit congolais.

Des recommandations pertinentes

Bien plus, ils ont aussi plaidé pour le renforcement de la responsabilité industrielle du titulaire du droit minier afin que les produits miniers ne soient exportés à l'état brut, le paiement effectif de tous les droits dus à l'Etat ainsi que pour l'effectivité du contrôle des recettes rapatriées des ventes à l'exportation en vue de leur recyclage dans le développement économique du pays. D'autres résolutions prises dans le cadre de ce forum concernent la mise en œuvre des politiques efficientes et efficaces visant à résorber le déficit énergétique ; l'exécution des projets en cours visant la réhabilitation des voies de communication reliant les sites d'exploitation et les points de sortie des produits miniers ; la mise en œuvre d'une politique visant l'équité entre toutes les parties prenantes à l'exploitation des ressources naturelles dans le pays en ce qui concerne les retombées de la rente minière ; la création d'une zone économique spéciale au profit des utilisateurs finaux des ressources naturelles congolaises ; le réinvestissement des ressources générées par le secteur minier dans d'autres secteurs porteurs de croissance, notamment l'agriculture, etc.

Rappelons que la troisième Conférence minière de Kolwezi était axée sur le thème « L'exploitation minière en RDC face aux impératifs du développement durable des zones productrices, apports, rôle et responsabilité de l'État, de l'industrie minière, de la société civile et des communautés locales dans une synergie transparente ». Organisé par le gouvernement central à travers son ministère des Mines, ce forum aura connu la participation des décideurs œuvrant dans les mines, des membres de la société civile, des opérateurs miniers et d'autres intervenants dans le secteur.

Congo-Kinshasa

Les expulsés d'Angola ne sont pas tous des illégaux

En quelques semaines, ce sont des centaines de milliers de personnes qui ont franchi la frontière entre l'Angola… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.