15 Septembre 2018

Afrique: CAF Ligue des Champions - Horoya AC - Victor Zvunka croit toujours à la qualification

Le club guinéen Horoya et la formation égyptienne d'Al Ahly ont fait match nul 0-0 en quart de finale aller de la Ligue des champions africaine, ce 14 septembre 2018 à Conakry. En conférence de presse d'après-match, Victor Zvunka a regretté le manque de réalisme de ses attaquants, et espère créer le miracle en Égypte dans une semaine.

« Sur Mandela, je pense que l'arbitre devait sortir un carton contre le défenseur. Mais bon, moi je ne critique pas l'arbitrage. Même, on aurait mérité un ou deux penalty. Vous savez, plus on avance dans une compétition, plus on rencontre des équipes de haut niveau. Quand on voit les équipes qu'on rencontre en phases de poules, ce sont des équipes qui ont l'habitude de jouer les compétitions africaines. Sur le plan tactique, Ahl Ahly est très difficile à battre.

Dans ce match, il nous a manqué le dernier geste, on a eu des occasions. Dans l'ensemble du match, on a eu plus de possession, même si le match était à un moment donné équilibré. Maintenant, j'ai envie de la qualification tout comme Patrice Carteron aussi. Il faut bien préparer le match retour. L'arbitre a déjà sifflé la fin, je me suis dit dans la tête qu'il faut oublier ce match. Mieux se préparer, définir une stratégie, pour aller se qualifier là-bas,» analyse Zvunka en conférence de presse.

Tout se jouera donc dans une semaine au retour en Egypte, un match que les hommes de Patrice Carteron aborderont en position de force malgré l'absence de but à l'extérieur. Au Caire, le Horoya tentera de créer l'exploit en éliminant le club le plus titré dans cette Ligue des Champions.

Afrique

CAN Beach soccer - Le Sénégal vise la finale

Champion d'Afrique en titre, le Sénégal est en Egypte pour défendre sa couronne en procédant… Plus »

Copyright © 2018 Africa Top Sports. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.