15 Septembre 2018

Madagascar: Vol de nourrisson - Trois personnes vendent un bébé à 800 000 ariaryHajatiana Léonard

Triple arrestation à Analamahitsy. Deux femmes et un homme viennent d'être arrêtés par la police pour avoir volé un nourrisson de trois mois et l'avoir vendu à un couple à 800 000 ariary. Le bébé a été rendu à sa mère. Tout a commencé à Petite Vitesse, le 6 septembre où les deux voleuses ont rencontré cette mère à la recherche d' une baby-sitter. Elles l'ont persuadée en avoir trouvé une. Puis, elles l'ont amenée à marcher avant le rendez-vous avec l'assistante maternelle. Quand la femme a voulu acheter du crédit pour son téléphone, les deux voleuses lui ont proposé de leur confier le nouveau-né, ce qu'elle a alors accepté.

Toutes les deux ont filé pendant que la mère effectuait son achat. Cette dernière a déposé plainte à la police des mœurs et de la protection des mineurs et a publié la disparition sur facebook. Le couple acheteur l'a appelé après avoir vu le post. Le lendemain, ils se sont donné rendez-vous au commissariat d'Analamahitsy où on a récupéré l'enfant.

Le vendeur a été interpellé le premier et ensuite, ses deux complices. Mis en examen, ils ont tous avoué le vol.

Peuvent vous intéresser

Cortège du premier ministre - La tête d'escorte calcinée avec trois Kalachnikov

Madagascar

Droit de l'environnement - Renforcement de capacités de la société civile

L'initiative Shared Resources, Joint Solutions (SRJS), financée par l'Union internationale pour la conservation… Plus »

Copyright © 2018 L'Express de Madagascar. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.