15 Septembre 2018

Togo: Saisie importante de produits phytopharmaceutiques au marché de Komah

Atraking 500 mondialement interdit et au Togo, Glyphosate 400, qui fait sujet à polémique depuis quelques mois, Adwuma Nkosso, Glyphader et Kalach 360 SL, c'est là le butin de la descente inopinée opérée le jeudi 13 septembre dernier, par une délégation de la Direction de la Protection des Végétaux au marché de Komah à Sokodé.

De par les explications du chef de la division phytopharmacie, Blaise Minto Djatoité, l'objectif de cette sortie surprise est de contrôler les produits phytopharmaceutiques destinés à la protection des cultures et des récoltes dans la région.

Les produits phytopharmaceutiques vendus aux producteurs agricoles togolais passant sans réel contrôle de la part des autorités togolaises et ces produits une fois après utilisation, étant sources d'une grande nocivité pour la santé des consommateurs, ces genres de descente sont indispensables pour sauver des vies humaines.

En tout cas, prévient le chef de la division phytopharmacie, Blaise Minto Djatoité, le ministère de l'Agriculture n'hésitera plus désormais à faire saisir tous les produits des vendeurs qui n'auront pas à se conformer à la loi relative à la protection des végétaux.

Togo

Nicodème Ayao Habia en grève de la faim devant l'ambassade du Ghana

Au Togo, Nicodème Ayao Habia, président du parti Les Démocrates et ancien député,… Plus »

Copyright © 2018 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.