15 Septembre 2018

Afrique de l'Ouest: Le spectre d'une famine s'éloigne

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS) a achevé ses réunions vendredi soir à Lomé.

Cet organisme, qui rassemble 13 pays*, travaille à une approche globale et cohérente face aux changements climatiques.

Les missions du CILSS se concentrent autour de la sécurité alimentaire et de la gestion des ressources naturelles.

Pendant 3 jours, les participants ont échangé sur les questions relatives à la pluviométrie, à l'hydrologie, aux conditions agrométérologiques, et phytosanitaire. Les débats ont également porté sur les marchés agricoles, le pâturage et la situation nutritionnelle dans la région.

Globalement, les experts ont noté des précipitations plus importantes que les années précédentes qui ont favorisé la culture du maïs, du sorgo et du mil.

Mais la situation nutritionnelle demeure préoccupante dans certains pays.

Une période de soudure au niveau de l'offre de céréales locales a été inférieure à la moyenne. Les prix des bovins et des petits ruminants quant à eux ont connu une hausse modérée.

* 8 Etats côtiers (Bénin, Côte d'ivoire, Gambie, Guinée, Guinée-Bissau, Mauritanie, Sénégal, Togo), 4 Etats enclavés (Burkina Faso, Mali, Niger, Tchad) et 1 Etat insulaire (Cap-Vert).

Afrique de l'Ouest

Mystère et inquiétude après l'enlèvement d'un ex-espion slovaque à Bamako

Depuis exactement une semaine, on n'a plus de nouvelles d'un ancien officier des renseignements slovaques. Il a… Plus »

Copyright © 2018 Togonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).