16 Septembre 2018

Cote d'Ivoire: 5e sommet des partenaires sociaux à Abidjan - Les acteurs veulent inciter les jeunes à être des auto-employeurs

L'une des plus importantes résolutions prises, selon le directeur exécutif de la Cgeci (Dr Méité Vaflahi) et la Secrétaire général de Business Africa est l'engagement des uns et des autres à aller vers la digitalisation de l'économie, notamment au niveau des secteurs comme l'agriculture.

Pour résoudre le problème de l'emploi en Afrique, les jeunes doivent avoir les compétences dans un certain nombre de domaines y compris les Tic, pour leur permettre d'être, dans une certaine mesure, des auto-employeurs. C'est à cette conclusions que sont arrivés les acteurs de Business Africa (faîtière des organisations patronales en Afrique), lors du 5e sommet des partenaires sociaux qui s'est tenu pour la première fois en Afrique Subsaharienne, notamment en Côte d'Ivoire, les 13 et 14 septembre, au siège de la Confédération générale des entreprises de Côte d'Ivoire (Cgeci), à Abidjan-Plateau.

Selon la Secrétaire générale de Business Africa, Jacqueline Mugo, Les discussions ont porté sur trois principaux sujets. A savoir les sciences et technologiques de l'information et de la communicaion, l'agro-industrie et l'emploi rural, le financement de l'emploi. Elle a invité les organisations patronales à passer en revue le climat des affaires, afin de mettre en œuvre des plans d'action utiles, telle quelle que la question de l'emploi. Sans toutefois occulter la nécessité de combler le déficit des compétences. Elle soutient que ces deux jours n'ont pas été meublés que par des discours, mais par des résolutions, qui ont été prises et seront mises en application.

« Pour accélérer le processus en Afrique, on doit digitaliser le travail de façon à ce qu'il soit le plus proche des demandeurs », a-t-elle signifié. Et l'une des plus importantes résolutions prises, selon le directeur exécutif de la Cgeci (Dr Méité Vaflahi) et la Secrétaire général de Business Africa est l'engagement des uns et des autres à aller vers la digitalisation de l'économie, notamment au niveau des secteurs comme l'agriculture. Ce, dans la perspective de permettre aux jeunes de pouvoir se prendre en charge et créer eux même leur propre emploi.

La Cgeci avait relevé à l'ouverture des travaux de ce sommet que même si en moyenne 1 million de jeunes arrivent sur le marché de du travail, 80% des emplois sur le continent sont dans l'informel. Mais, fait remarquer le directeur exécutif de cette institution, le problème de l'emploi n'est pas qu'en Côte d'Ivoire ou en Afrique, il est mondial. Dr Méité Vaflahi et ses pairs pensent cependant que le dividende démographique en Afrique doit être une richesse, si et seulement si les politiques d'emplois dans les Etats africains sont inclusives.

Cote d'Ivoire

Mali - Arrestation de Burkinabè soupçonnés de préparer des attentats à Ouaga, Bamako et Abidjan

«Adama Konaté, 31 ans originaire de Yira Dioubasso au Burkina, tout comme son frère Kassim… Plus »

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.