16 Septembre 2018

Ile Maurice: Dans un salon de massage à Trou-aux-Biches, deux femmes surprises en plein ébats

Elles ont été prises la main dans le sac. Et ailleurs. Deux jeunes femmes ont été surprises en plein ébats dans un salon de massage, vendredi, lors d'une descente policière.

Elles ont été placées en détention et ont comparu devant la Bail and Remand Court, samedi 15 septembre. La gérante, une habitante de Melle Jeanne, Goodlands, âgée de 43 ans, est actuellement recherchée. Elle est provisoirement accusée de managing a brothel et de trafficking in persons. Selon nos recoupements d'informations, elle a été admise dans une clinique après avoir fait un malaise, dans le sillage de la descente policière.

Ayant eu vent des choses «pas très nettes» qui s'y déroulaient, l'équipe de l'Emergency Response Service s'est rendue à Coastal Road, Trou-aux-Biches, là où se situe le Nisha Vanity Beauty Parlour. Le spectacle était de toute beauté. Lorsque les policiers ont enfoncé la porte, ils ont trouvé deux jeunes femmes, âgées de 26 ans et de 32 ans, habitant Goodlands et Cassis, en plein ébats, dans deux chambres. Elles ont été arrêtées et sont accusées d'assisting in brothel keeping.

Conduites au poste de police de Piton, elles sont passées aux aveux. Elles ont expliqué qu'elles ont l'habitude de proposer un «petit plus» à leurs clients... Deux d'entre eux, âgés de 24 ans et 27 ans, habitant Pamplemousses et Notre-Dame respectivement, ont été relâchés après avoir été entendus. Ils ont confié qu'ils se sont rendus au salon pour un massage et que les deux femmes leur ont proposé d'avoir des relations sexuelles. Ils n'ont pas dit non.

Ile Maurice

Post-rapport Lam Shang Leen - Le Bar Council décidé à «mettre de l'ordre dans la maison»

«Le plus grand défi de la communauté légale est de maintenir la confiance du public dans un… Plus »

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.