17 Septembre 2018

Maroc: Ittihad de Tanger - Ambition débridée pour la Botola et la Coupe et un œil sur la demi-finale de la CAF

L'exploit inédit de l'Ittihad Riadi Tanger (IRT) qui a remporté, la saison dernière, pour la première fois la Botola pro a ouvert l'appétit de l'équipe du Boughaz à un sacre similaire, et aiguisé l'ambition des bleu et blanc tant au niveau national que sur le plan continental.

Désormais, "sky is the limit!", tous les rêves son permis aux représentants de la ville du Détroit. Le club espère surtout garnir son palmarès de la prestigieuse Coupe du Trône, malgré une concurrence acharnée. Pour la Ligue des champions de la CAF, le président du club, Abdelhamid Aberchane, vise "au moins" la demi-finale.

Dans une interview exclusive accordée à la MAP, le patron de l'IRT se dit confiant que le club, fort de sa prestation historique qui a mis fin à une disette de plusieurs décennies, et avec des rangs consolidés par de nouvelles recrues, est prêt à défendre bec et ongles son titre, et pourquoi pas répéter l'exploit de la saison 2017-18.

"Ce ne sera pas une tâche facile, certes. Nos adversaires sont tout aussi préparés à nous affronter, mais, conscients de la responsabilité que nous a confié notre sacre, nous tenterons de jouer un rôle de premier plan dans la Botola pour être à la hauteur des attentes de nos fans", souligne M. Aberchane.

Après un début de saison peu reluisant - un match nul à domicile contre le Rapide de Oued Zem - l'équipe s'apprête à rectifier le tir, cette confrontation ayant permis de déceler des insuffisances qui nécessitent quelques réglages, concède le président de l'IRT.

"Mais on ne peut pas décider du sort d'une saison à partir d'un seul match", tranche-t-il, estimant qu'il vaut mieux trébucher au début plutôt qu'à la fin de la saison.

Pour la Coupe du Trône, le président de l'IRT ne cache pas son ambition. Ce fabuleux trophée est l'objet de convoitise de toutes les équipes, "et c'est également l'ambition de l'administration, de l'équipe technique et des joueurs de l'Ittihad de Tanger".

Revenant sur les relations entre les joueurs, notamment avec l'arrivée de nouvelles recrues, M. Aberchane se veut rassurant. Le courant passe parfaitement entre les anciens et les nouveaux et l'harmonie sera plus visible à mesure qu'on avance dans la saison, souligne-t-il.

A rappeler qu'après moult négociations, l'IRT est récemment parvenu à s'attacher les services du milieu de terrain et ancien capitaine du Raja, Issam Erraki, qui vient de quitter le club saoudien Al-Raed. Erraki rejoint une longue liste de nouveaux joueurs, notamment le milieu défensif du Club Bizertin, Hamza Jelassi, le milieu de terrain du Mouloudia d'Oujda Mohamed Zghinoun, l'attaquant du CAK Ayoub Gaadaoui, et le gardien de but, Issam Lahlafi.

Maroc

Pacte de l'ONU sur les migrations - Vague de désistements à la réunion de Marrakech

Les 10 et 11 décembre se tient à Marrakech une réunion internationale destinée à… Plus »

Copyright © 2018 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.