17 Septembre 2018

Tunisie: Grand ménage à la plage de La Goulette

Sous un soleil radieux et une température assez élevée, plusieurs personnes dont des familles et des enfants ont pris part à cette action environnementale qui a visé la plage de La Goulette, l'une des plages les plus fréquentées durant cet été.

Munis de casquettes et d'outils de collecte de déchets abandonnés «sauvagement» et sans aucune prise de conscience sur les plages pendant cette saison estivale, ces bénévoles se sont partagé les tâches pour nettoyer cette plage. Ils sont partis à l'assaut des mégots, filtres de cigarette, bouteilles et pailles en plastique, canettes et emballages de nourriture qui flottent sur l'eau et qui finissent leur vie dans le lagon, finalement traqués par les nettoyeurs qui ont répondu à l'appel des organisateurs.

Pour l'un des représentants de l'Association Tunisie recyclage, cette action vise non seulement la collecte de déchets, mais aussi leur tri et recyclage. «Il serait inutile de collecter des déchets sans avoir un plan de recyclage. Certains pays ont investi dans le tri et le recyclage des déchets et ont obtenu des résultats très positifs. Le but de cette action, qui intervient dans le cadre de la Journée mondiale du nettoyage, est aussi de nature à présenter les avantages du recyclage des déchets, notamment en plastique ou en verre», explique un responsable de ladite association, présent sur place.

Collecter, et après ?

En effet, si la collecte de déchets est considérée comme une tâche difficile, leur tri et recyclage le sont encore plus, dans la mesure où notre pays est peu équipé en centres spécialisés dans le traitement et le recyclage des déchets, parfois de nature délicate. La délégation de l'Union européenne en Tunisie, principal parrain de cette action, en convient. «Le but étant d'encourager la participation des citoyens dans le maintien de la propreté des côtes, et mettre en exergue l'importance du tri et du recyclage des déchets plastiques» a-t-on précisé, dans le communiqué qui annonce cette action.

Son cœur, mais aussi sa conscience, lui ont dit de consacrer deux heures ou plus pour participer à cette campagne. Ce retraité, accompagné de son petit-fils, a, en effet, contribué au ramassage de ces déchets en plastique, mais pour lui le plus important réside dans le fait de transmettre cette responsabilité environnementale aux prochaines générations. «C'est pour ce fait que j'ai amené, aujourd'hui, mon petit-fils pour participer à cette action. Il faut orienter ces stratégies environnementales vers les générations futures, ce sont elles qui vont prendre la relève. Il est clair que ce genre d'action est obligatoire pour préserver le littoral, mais il faut œuvrer également au niveau de l'éducation, dès les premières années de l'école et si c'est nécessaire, on doit y consacrer des matières et des cours», estime-t-il.

«Les campagnes de sensibilisation permettent d'éveiller les consciences sur la nécessité de préserver la plage mais ne sont pas suffisantes surtout que la fréquentation massive n'est pas sans conséquence sur la propreté des plages», estime pour sa part un jeune bénévole, originaire de La Goulette. Pour lui, l'action de l'Etat à travers les municipalités est indispensable pour préserver les plages. «Maintenant qu'ils sont élus, nos conseils municipaux doivent s'activer pour limiter les dégâts environnementaux sur nos plages et prévoir un plan adéquat pour la saison estivale prochaine», explique-t-il.

Vers la fin de la campagne, qui a duré toute la matinée et durant laquelle les ambassadeurs de Roumanie en Tunisie, Dan Stoenescu, d'Italie, Lorenzo Fanara, de France, Olivier Poivre d'Arvor, et de l'Union européenne, Patrice Bergamini, ont été présents, la plage a retrouvé son éclat d'antan. Ainsi, une bonne quantité de déchets, notamment en plastique, a été collectée et connaîtra sa fin dans un centre de recyclage.

Et même si ces campagnes s'imposent pour enraciner une culture de sensibilisation au profit de la cause environnementale, l'entretien de nos plages nécessite la mise en œuvre d'une vraie politique de gestion des déchets afin de trouver le juste équilibre entre préoccupation environnementale et promotion du tourisme local et étranger.

Tunisie

Une campagne nationale contre le harcèlement sexuel

L'objectif étant de mettre l'accent sur l'importance de créer une communauté fortement… Plus »

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.