Afrique de l'Ouest: Orange-MainOne - Un partenariat pour plus de connectivité sur la côte ouest africaine

17 Septembre 2018
communiqué de presse

(Ecofinance.sn - Dakar) - Orange et la société MainOne Cable Company ont noué un partenariat devant permettre à la société française de télécommunication d'acquérir plus de capacité, renforçant ainsi sa position au sein de l'écosystème de télécommunication africain.

A cet effet, ils ont signé un contrat encadrant l'investissement d'Orange dans le câble sous-marin MainOne sur la côte de l'Afrique de l'Ouest.

Selon le communiqué posté le 13 septembre dans le site d'Orange, le câble MainOne comprend actuellement un câble sous-marin d'une longueur de 7000 km, installé en 2010, et des stations d'atterrissement au Nigeria, au Ghana et au Portugal.

D'après ce texte, ce partenariat permettra d'assurer la construction et l'installation de deux nouvelles branches et stations d'atterrissement. Ces branches connecteront le câble à Dakar (Sénégal) et à Abidjan (Côte d'Ivoire) d'ici mi-2019. Orange sera propriétaire de la station d'atterrissement à Dakar. L'investissement d'Orange représente pour ce projet une étape essentielle.

La gestion de l'installation de ces deux nouvelles branches a été confiée à Orange Marine, détenue à 100 pour cent par le Groupe Orange.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Ecofinance

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.