17 Septembre 2018

Ile Maurice: Sanjeev Teeluckdharry essuie un revers en Cour Suprême

La cour Suprême a rejeté l'injonction de Sanjeev Teeluckdharry contre le Bar Council ce lundi 17 septembre. Toutefois, les défendeurs, à savoir, le Bar Council et la Mauritius Bar Association, devront se présenter en cour le 5 octobre prochain pour évoquer les raisons pour lesquelles les juges ne doivent pas accéder à la requête de l'avocat.

Il ne compte pas baisser les bras. Après avoir retiré sa demande pour la tenue d'une assemblée générale du Bar Council, Sanjeev Teeluckdharry a porté son litige avec l'ordre des avocats en Cour Suprême à travers une injonction dans laquelle il réclamait l'arrêt des «proceedings» du Bar Council quant à la conduite de l'avocat et sa suspension. Mais la Cour Suprême a rejeté sa demande. Mais le Bar Council et la Mauritius Bar Association devront quand même s'expliquer sur leur position.

Ile Maurice

Uber - La résistance s'organise alors que le système inspire des start-up locales

Le communiqué de la National Transport Authority, qui se dissocie de l'implantation d'Uber à Maurice, n'a… Plus »

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.