Seychelles: L'île d'Assomption nouveau port de dédouanement pour l'entrée au pays

L'île d'Assomption deviendra officiellement un port de dédouanement pour les navires en visite et voulant naviguer autour des îles éloignées des Seychelles après l'approbation du plan par le Conseil des ministres.

Pendant deux ans, un projet expérimental était en cours pour vérifier la faisabilité de faire d'Assomption un port de dédouanement. Le gouvernement a voté pour rendre la situation permanente mercredi dernier.

Assumption, qui se situe à 1 140 km au sud-ouest de Mahé, l'île principale des Seychelles, fait partie du groupe d'Aldabra et est dirigée par la Société de développement des îles (IDC).

"Les agents du ministère de la Santé, le département de l'immigration, l'Agence nationale de biosécurité, les douaniers et les policiers sont conduits à Assomption, où ils embarquent pour effectuer leurs procédures de dédouanement", a déclaré Joachim Valmont, directeur général de l'Administration de la sécurité maritime des Seychelles (SMSA).

Aucun port physique n'a été construit pour accueillir ces activités. Lors du dédouanement, les agents vérifient la raison pour laquelle le navire se trouve dans les eaux des Seychelles et les personnes se trouvant à bord.

M. Valmont a ajouté que, lorsqu'ils montent à bord des navires, ces officiers sont accompagnés d'au moins deux agents de sécurité armés, qui restent ensuite à bord du navire alors que ce dernier navigue dans les eaux des Seychelles.

À l'époque où la piraterie était à son apogée dans l'océan Indien, le Comité de haut niveau sur la piraterie avait décidé que tous les navires de la zone économique exclusive (ZEE) des Seychelles devraient avoir à leur bord des agents de sécurité armés. Avec le déclin du piratage, le niveau a été réduit à au moins deux, quelle que soit la taille du navire.

Les 115 îles des Seychelles situées dans l'ouest de l'océan Indien ont une superficie totale de 455 kilomètres carrés, réparties sur une zone économique exclusive de 1,37 million de kilomètres carrés.

Les îles extérieures, qui comprennent le groupe Aldabra, le groupe Farquhar, le groupe Alphonse, le groupe des coraux du sud et les îles Amirante, sont très prisées des touristes.

Les agents se rendant à Assomption sont transportés par avion entre deux heures et demie et 3 heures de vol.

Lors du compte rendu de la réunion du Conseil à la presse jeudi, le secrétaire adjoint du conseil pour les affaires institutionnelles, Johny Bastienne, a déclaré que le coût de transport pour les agents est couvert par le navire ayant besoin d'une autorisation.

«Un bateau de croisière peut être facturé environ 22 100 dollars pour ce service», a déclaré M. Bastienne.

La secrétaire adjointe aux affaires politiques, Margaret Pillay, qui était également présente lors du compte rendu de presse, a déclaré que ces navires n'avaient pas à se rendre à Port Victoria pour le dédouanement s'ils n'avaient aucun commerce dans le port.

«Avant, il y avait un accord avec Zanzibar, où ces navires recevaient une autorisation. Cela présentait plusieurs problèmes de sécurité, car le dédouanement était effectué à l'extérieur des Seychelles et nous ne savions pas ce qui se passait entre Zanzibar et les Seychelles », a déclaré Mme. Pillay.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.