17 Septembre 2018

Guinée: SOS - Par manque de moyens, cette fille risque de perdre son appareil génital et ne plus marcher

Une jeune fille âgée de 11 ans séjours depuis plus de 8 mois à l'hôpital national Ignace-Den. Fatoumata Binta Bah c'est son nom, a été victime d'une brûlure dans son village dans la préfecture de Mali Yemberêt.

A cause de la gravité de cette brûlure, ses parents ont décidé de lui transférer à Conakry, précisément à l'hôpital Ignace-Den. Après leur arrivée dans la capital guinéen, les médecins en charge de traiter la jeune fille ont relevé la dépense qu'il faut afin qu'elle puisse être traitée. Selon les docteurs, pour son soin, il faut 20 millions de francs guinéen. Une somme dont ses parents biologiques ne savent pas en trouver.

Lors d'un entretien avec son père audit hôpital, lundi 17 septembre 2018, M. Ibrahima Timbi Bah a expliqué à cause de cet accident et il a profité pour demander de l'aide aux personnes de bonne volonté.

« Elle était en train de préparer lorsque le feu a pris son pagne et son pantalon qu'on a réussi à l'enlever tôt. Ça fait plus de 8 mois depuis que ma fille a brulé. Je demande les personnes de bonne volonté de me venir au secours d'elle. Je remercie les ressortissants de Mali yemberet à Conakry pour leurs efforts. Mais toujours, je demanderai à tout le monde de m'aider plus pour soigner ma fille. Commençant par le gouvernement, le président de la République et tout le monde pour que ma fille retrouve sa santé. Je vous en prie aidez-moi, à cause de Dieu », a-t-il plaidé.

Il a poursuivi son intervention en confirmant le coût du traitement de sa fille. « Les docteurs m'ont dit que pour son opération, c'est 20 millions de francs guinéen. Je n'ai pas ça, c'est pourquoi je demande aux gens afin qu'ils m'aident », a ajouté M. Bah avant de dire que si rien n'est fait, Fatoumata Binta risque de perdre son appareil génital et à ne plus marcher.

« Si elle ne fait pas cette opération, elle ne pourra plus marcher. Actuellement même, pour se libérer c'est des problèmes. Elle ne pourra plus aussi écarter ses pieds. Elle risque même de perdre sa partie intime », a-t-il expliqué.

Copyright © 2018 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.