18 Septembre 2018

Afrique: L'Afrique affute son expertise dans le domaine des statistiques agricoles

communiqué de presse

Rabat, 17 septembre 2018 (CEA) -  La Commission économique pour l’Afrique, la Banque Africaine de Développement (BAD) et l’Institut National de Statistique et d’Économie appliquée (INSEA, Maroc) ont donné aujourd’hui le coup d’envoi d’une formation conjointe sur les statistiques agricoles.

A l’heure où l’agriculture contribue à plus de 40% du PIB de l’Afrique et emploie plus de 70% de sa population, et au moment où l’accent est désormais mis sur les Objectifs du Développement Durable et l’intégration continentale à travers l’Agenda 2063, « la statistique est appelée à jouer, plus que par le passé, un rôle crucial comme outil de contrôle et de mesure des progrès accomplis », a déclaré Mme Lilia Hachem Naas, Directrice du Bureau de la CEA en Afrique du Nord.

Pendant une semaine, quelques 70 formateurs, experts et responsables opérant au sein des instituts de statistiques et des ministères de l’Agriculture africains étudieront et partageront leurs expériences en matière de statistiques agricoles, de pêche et aquaculture et d’évaluation des pertes subies après les récoltes.

Une vingtaine de pays africains bénéficient de la formation (Bénin, Burkina, Burundi, Cameroun, Centrafrique, Comores, Congo Brazzaville, Congo RDC, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée équatoriale, Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, Sao Tome, Sénégal, Togo et Tunisie).

Organisée par le Centre Africain pour les Statistiques de la CEA en collaboration avec son Bureau pour l’Afrique du Nord, cette rencontre entre dans le cadre du programme de formation de la Stratégie mondiale pour l’amélioration des statistiques agricoles et rurales de l’ONU et vise à faciliter la réalisation des Objectifs de Développement Durable.

Note aux rédacteurs

La Commission Économique pour l’Afrique ( www.uneca.org ) est l’une des cinq commissions régionales du Conseil Économique et Social de l’ONU (ECOSOC). Ses différents rôles en soutien au développement et à la transformation structurelle du continent comprennent le renforcement de la capacité des pays à produire des statistiques économiques, démographiques, sociales et environnementales à même de faciliter la mise en place de politiques économiques adaptées à leurs besoins. Dans le cadre de la stratégie mondiale pour le renforcement des statistiques agricoles et rurales, la CEA a déployé un vaste programme de formation en statistique agricole.

Créé en 1961 en réponse à une recommandation d’une réunion de statisticiens d’Afrique organisée par la CEA à Rabat en 1960, l’INSEA, à l’origine connu sous l’appellation « Centre de formation des ingénieurs des travaux de la statistique », a été le premier Institut de formation en statistique du continent africain. Doté d’une vocation sous régionale, l’INSEA a formé des statisticiens africains dans diverses filières.

Pour plus d’information à propos de cette formation, contacter  sarro@un.org .

Afrique

Les chefs d'Etat s'engagent à renforcer la lutte contre les maladies tropicales négligées

Les Chefs d'État et de gouvernement des pays ayant le français en partage, réunis les 11 et 12… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 United Nations Economic Commission for Africa. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.