18 Septembre 2018

Tunisie: Des cordes virtuoses...

L'évènement a rassemblé, donc,les férus du classique autour de deux virtuoses ; la Française Maia Darmé à la harpe et le Tunisien Mohamed Amine Kalai au kanun, dont l'harmonie irréprochable et le son exquis des cordes ont contribué à la réussite de leur concert.

D'entrée de jeu, Maia Darmé donnait le ton de la soirée, en entraînant son complice dans de magnifiques compositions classiques... Des partitions riches et satinées dont le lyrisme et l'expressivité allaient comme un gant à ces deux musiciens dont l'exécution est venue fluide, lumineuse et de haute facture technique.

Pour ceux qui ne la connaissent pas encore, Maia Darmé a appris à jouer à la harpe celtique en Bretagne avant de poursuivre une formation classique dans les conservatoires d'Epinal, de Bordeaux et de Paris, bénéficiant de l'enseignement des plus grands noms de la harpe. En Australie, elle se perfectionne auprès d'Alice Giles et rejoint le très apprécié Seven harp ensemble (SHE). Elle poursuit ensuite ses études à New York et s'immerge dans la musique électroacoustique au Computer Music Center. La virtuose collabore en tant que soliste ou harpiste principale avec des orchestres comme l'Orchestre national de la République dominicaine, l'Orchestre philharmonique du Maroc. Elle a rejoint l'Orchestre symphonique de Tunisie en 2015.

Mohamed Amine Kalai, lui, a obtenu son diplôme de musique arabe en 2009 et d'interprétation musicale en 2011. En 2015, il a participé à la deuxième école d'été de musique ottomane, organisée par l'Université d'Istanbul, et il a atteint 6 niveaux lors de la master class avec le virtuose du kanun et le compositeur turc Göksel Baktagir. Mohamed Amine travaille actuellement sur les formes traditionnelles de la musique tunisienne et essaye de développer une nouvelle méthode de jeux sur le kanun.

Et c'est cette même volonté d'aller plus loin dans la recherche musicale et de puiser dans l'instrument qui a donné naissance au projet «Harkan». Un projet commun à travers lequel les deux solistes ont pu déployer leurs qualités et leur talent de musiciens.

A travers un programme beau et alléchant allant du classique au contemporain, composé d'airs européens, orientaux et méditerranéens, citons : Les Quatre Saisons (le printemps) de Vivaldi, «Comme un dernier vers», «Sweet blues», le célèbre air tunisien «Halfaouine» ainsi qu'un magnifique arrangement pour harpe et kanun du sirtoSulltaniyegah composé par Saadi İşila, les deux jeunes interprètes ont exprimé, chacun à sa manière, au-delà du charme et de l'élégance, tout un monde de subtilité et de beauté.

Des œuvres classiques et contemporaines d'une poignante beauté dialoguaient parfaitement et subtilement tout au long du concert. Les mélodies remplissaient l'espace, délicates et suaves aux couleurs infinies, lumineuses et poétiques.

La belle complicité, installée entre les deux musiciens, s'est poursuivie dans le reste du programme, nous faisant découvrir ou redécouvrir des compositions très riches interprétées pour la première fois au kanun et à la harpe celtique et à travers lesquelles les deux solistes ont pu exprimer pleinement leur sensibilité, peignant de superbes palettes de couleurs abstraites et évanescentes.

La souplesse du toucher, la noblesse et l'originalité du jeu et les riches variations de la harpe se marient aux couleurs et à la puissance du jeu du kanun ainsi qu'aux sons du bendir. Le public a été conquis d'emblée par le magnétisme et la maturité du jeu des jeunes virtuoses. Un pur moment de bonheur !

Rappelons qu'après le spectacle d'animation pour enfants et le spectacle de Issaouya de la ville de La Marsa, la clôture du programme de la manifestation «Brise d'automne» aura lieu mercredi à partir de 19h00 avec un concert en hommage à l'artiste tunisien Kamel Raouf Nagati avec la participation de la chanteuse Imen Cherif.

Tunisie

Une campagne nationale contre le harcèlement sexuel

L'objectif étant de mettre l'accent sur l'importance de créer une communauté fortement… Plus »

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.