18 Septembre 2018

Madagascar: Cambriolage à Ankadimbahoaka - L'auteur appréhendé à « La Réunion kely »

La nuit du 16 au 17 septembre, un homme a été arrêté par des éléments du commissariat du Ve Arrondissement de la Sécurité publique à Mahamasina après avoir commis un cambriolage à Ankadimbahoaka.

La nuit du 15 au 16 septembre, soit vers 1 heure du matin, trois individus armés de sabres sont entrés par effraction au domicile d'un particulier à Ankadimbahoaka. Ils étaient, en train de saccager les lieux quand le propriétaire s'est rendu compte de leur présence. Aussi, il a appelé secours. Alertés, des habitants du quartier se sont vite rassemblés. Surpris, les malfaiteurs ont pris la fuite.

Quoiqu'il en soit, ils ont réussi à s'emparer de deux appareils « subwoofer » et d'un sac contenant une somme de 150.000 ariary. Deux heures plus tard, les trois individus étaient repérés à «La Réunion kely », suite au renseignement du Chef du « fokontany ». Alertés par ce dernier, des policiers se sont rendus sur le lieu avec le chef du « fokontany » et la victime. Ayant aperçu l'arrivée de cette dernière, les suspects ont pris la fuite.

Ainsi, la course poursuite a été enclenchée. Résultat, l'un des malfaiteurs a été appréhendé. Il était arrêté avec les sabres qu'il avait utilisés durant le cambriolage. Emmené au commissariat pour enquête, il a reconnu avoir participé dans cette attaque à Ankadimbahoaka. Il a alors dénoncé ses deux comparses toujours en cavale tout en indiquant leur domicile. La recherche continue. Ce fait signifierait que « La Réunion kely » devient un lieu de refuge des malfaiteurs ?

Madagascar

Débat télévisé musclé entre Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana

A Madagascar, un débat en forme de règlement de compte opposait les deux candidats à la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.