18 Septembre 2018

Afrique de l'Ouest: Fort taux d'intérêt pour les usagers - La BCEAO, «impuissante» face au diktat des banques

La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Bceao) n'entend pas presser les banques agréées aux fins de les obliger à baisser leurs taux d'intérêt appliqués aux usagers. C'est ce qu'a laissé entendre Toussaint Damoh, directeur de la conjoncture économique et des analyses monétaires de la Bceao, lors d'une rencontre avec la presse sur les questions relevant du domaine économique et financier.

La Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Bceao) semble "inoffensive" face au diktat des banques qui fixent des taux d'intérêt exorbitants à leurs clients. Et pourtant, c'est elle (Bceao) qui prête aux banques des huit (8) Etats membres de l'Union monétaire ouest africaine (Uemoa) au taux de 2,5%. Avec ce pourcentage absolument raisonnable pour les établissements de crédit agréés en qualité de banque, de banque mutualiste ou coopérative, d'établissement de crédit spécialisé pour se tirer d'affaire, celles-ci usent et abusent savamment des clients, prétextant fallacieusement être exposées à plusieurs risques liés aux investissements, à la sécurité et à la sureté des biens, aux remboursements entre autres en fixant des pourcentages allant de 3,5% à 6,5%.

Devant cette énormité choquante, la Bceao fait un aveu de faiblesse: «La Banque centrale ne peut pas imposer aux banques de baisser leurs taux d'intérêt. Car, ce sont elles qui évaluent leurs coûts du risque par rapport à leurs investissements, et dans des localités différentes», a fait valoir au siège de la Bceao Toussaint Damoh, directeur de la conjoncture économique et des analyses monétaires de la Bceao. Il s'exprimait dans le cadre d'un séminaire de renforcement de capacités des journalistes spécialisés dans le domaine économique et financier.

Poursuivant son propos, il fera noter pour s'en réjouir du taux d'intérêt légal impliqué au Sénégal: «Il faut se réjouir du niveau du taux d'intérêt appliqué au Sénégal. Car, il est acceptable au regard de ce qui se fait ailleurs. Ces taux notés au Sénégal sont les meilleurs dans les huit (8) pays de l'Uemoa», a vivement magnifié l'expert de la Bceao.

DANIELLE BENOIST, CONSEILLERE EN COMMUNICATION DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO : «Nous nous engageons à mieux faire connaitre l'institution...»

Mme Danielle Benoist, conseillère en communication du gouverneur de la Bceao, très satisfaite de la rencontre thématique organisée par la Banque centrale de l'Afrique de l'ouest (Bceao) à l'attention des journalistes traitant des questions économiques et financières autour du thème: «La définition et la mise en œuvre de la politique monétaire de la Bceao» a dit ceci: «Nous nous engageons à mieux faire connaitre l'institution. Et ce, à travers une franche collaboration. Car, vous les journalistes êtes les seuls à pouvoir faire connaitre tout ce que nous faisons de bon en termes de politique monétaire. Si la Bceao est critiquée, c'est parce que beaucoup de choses sont méconnues du public, alors que nous travaillons beaucoup et parlons peu. Ce qui laisse ipso facto croire que rien de bon n'est au niveau de l'institution. Beaucoup pensent que nous travaillons pour le Trésor français. Mais, je peux vous dire que c'est faux. Nous avons 16 représentants dont un au nom de la France qui siègent en réunion de politique monétaire. Pensez-vous réellement possible qu'une seule voix prenne le dessus sur les 15 autres?», s'interrogeait-t-elle.

Cette initiative de la Bceao à l'attention des journalistes évoluant dans le domaine économique et financier vise à ouvrir une nouvelle dynamique de partenariat et de capacitation des journalistes sur les domaines d'activités de l'institut d'émission.

Alioune Blondin Bèye, directeur général de l'Administration et du Patrimoine dira: «Cette rencontre est une première qui témoigne de la volonté du gouverneur de mieux faire connaitre l'institution à des hommes et femmes qui couvrent nos activités».

Au cours de cette rencontre thématique, un film retraçant succinctement les grands événements de l'histoire de la Bceao a été diffusé aux fins de mieux faire connaitre l'Institution, mais il a été organisé également une visite du musée de la monnaie.

Sénégal

Présidentielle 2019 - Le PDS entre «suicide politique» et/ou botte secrète anti-macky - Me Wade brouille les cartes

Malgré la «non-inscription» de son candidat Karim Wade sur les listes électorales, en raison… Plus »

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.