18 Septembre 2018

Cameroun: Coopération - La BAD veut renforcer sa présence

Le vice-président du groupe de la Banque africaine de Développement (BAD) chargé du développement régional, de l'intégration régionale et de la prestation de services, Khaled Sherif, en visite de travail au Cameroun depuis samedi dernier, a été reçu hier en audience par Alamine Ousmane Mey, ministre de l'Economie, de la Planification et de l'Aménagement du territoire (Minepat), coiffé de sa casquette de gouverneur de la BAD.

Shérif Khaled, venu parler de l'installation de la direction régionale Afrique centrale au pays de Paul Biya, était accompagné du directeur régional justement, Ousmane Dore, et du directeur pays, Solomane Kone, entre autres.

A ce sujet, Alamine Ousmane Mey s'est voulu rassurant. Au cours de la séance de travail, il a affirmé que le Cameroun a déjà entamé toutes les procédures nécessaires pour permettre à l'équipe régionale de s'installer à Yaoundé dans les meilleurs conditions et délais possibles.

A travers ce bureau accordé au Cameroun en mai dernier par le conseil d'administration de la BAD, le Minepat voit un symbole de renforcement des liens, mais surtout de la confiance de l'institution envers le Cameroun. Avec l'installation de cette direction régionale, le Cameroun deviendra un hub pour les activités de la BAD en Afrique centrale.

Et en parlant des activités, la rencontre d'hier a permis de faire le point sur la situation du portefeuille BAD au Cameroun. A ce sujet, Ousmane Dore a plaidé afin que le Cameroun obtienne auprès d'autres partenaires, que la contrainte sur le plafonnement de l'endettement du pays soit levée.

« Nous comprenons ces contraintes, mais il faut voir comment éviter que certaines opérations ne tombent pas dans l'annulation. On veut s'assurer que les projets approuvés vont être exécutés dans la sérénité », a souligné le directeur régional. Et les projets ciblés ici sont notamment ceux à caractère régional, comme le projet de chemin de fer entre le Cameroun et le Tchad.

Selon les procédures de la BAD qui est passée d'une banque d'approbation à une banque d'exécution, les fonds devraient désormais être décaissés dans les six mois après l'approbation d'un projet. Au 30 août 2018, le portefeuille actif de la BAD au Cameroun s'élève à 875 milliards de F, pour un total de 23 projets dans les secteurs aussi variés que l'agriculture, l'énergie, les transports, etc.

Par ailleurs, pour soutenir le Cameroun face à ses difficultés économiques et financières, la banque apporte, dans le cadre du programme avec le FMI, un appui budgétaire d'environ 98,5 milliards de F chaque année.

Cameroun

France - La SAD expose ses produits immobiliers au Hyatt Regency hotel à Paris.

La Société d Aménagement de Douala, SAD, une filiale de la Communauté Urbaine de Douala, a… Plus »

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.