18 Septembre 2018

Cote d'Ivoire: Protection de la couche d'ozone - La Côte d'Ivoire prend plus d'engagement contre les substances incriminées

La journée mondiale de la protection de la couche d'ozone a été célébrée au centre de perfectionnement des métiers de mécanique et d'électricité (Cpmme) de Koumassi.

La Journée internationale pour la protection de la couche d'ozone célébrée chaque année par la communauté internationale a officiellement été commémorée en Côte d'Ivoire, sous la tutelle du ministère de l'Environnement et du Développement durable, le 17 septembre au centre de perfectionnement des métiers de mécanique et d'électricité (Cpmme) de Koumassi.

Le thème choisi est: « Gardons la tête froide et poursuivons nos efforts ». A cette occasion, Aboua Assi Moïse, chef de cabinet du ministre Joseph Séka Séka, a, au nom de ce dernier, indiqué que pour comprendre ce thème, il faut partager les préoccupations du monde entier. A savoir que depuis plus d'un quart de siècle, l'un des plus grands défis posés à l'humanité est l'appauvrissement de la couche d'ozone qui protège la vie sur la terre des rayons ultraviolets nocifs émis par le soleil. Et que si cette couche d'ozone venait à disparaître, les rayons ultraviolets du soleil vont stériliser la surface de la terre en anéantissant toute vie présente et future.

Pour lui, il est question de garder la tête froide face à ce fléau parce que plusieurs actes et faits déjà posés tels que l'adoption du protocole de Montréal en 1987 par le Programme des Nations unies pour l'environnement (Onu-Environnement), ont pu apporter une solution adaptée et efficace contre cette menace.

Le représentant du ministre de l'Environnement et du Développement durable a fait savoir que la coopération née de la ratification du protocole de Montréal par les 197 États composant la communauté internationale a permis d'être en bonne voie de rétablissement de la couche d'Ozone et devrait se reconstituer d'ici le milieu du siècle.

Cependant, il a précisé que ce combat est loin d'être gagné. Parce que des substances dites hydrochlorofluorocarbones (Hcfc) ou fréons 22 utilisés encore dans l'alimentation des climatiseurs, des centrales de climatisation et des entrepôts frigorifiques et le cas de l'élimination des hydrofluorocarbones (Hfc) ou fréons 134a, gaz utilisés dans la production du froid et qui font objet de l'amendement de Kigali au Protocole de Montréal adopté le 15 octobre 2016 constituent encore des menaces.

Aboua Assi a affirmé, par ailleurs, que la Côte d'Ivoire qui a ratifié le Protocole de Montréal a participé à toutes les actions menées sur le plan international et national pour rétablir la couche d'ozone. Au titre des acquis obtenus par la Côte d'Ivoire dans cette lutte, il a cité l'élimination des chrofluorocarbones (Cfc) ou fréons utilisés dans la protection du froid, la fabrication des mousses et des aérosols depuis le 1er janvier 2010...

Au dire du représentant du ministre Joseph Séka Séka, ces résultats ont pu être atteints grâce à l'appui financier et technologique du Fonds monétaire international et à l'assistance de l'Onu-Environnement ainsi que l'Onudi en tant qu'agence d'exécution qu'il a remerciée au nom du gouvernement ivoirien. Avant son intervention, Touré Ibrahim, directeur du (Cpmme), dans son mot de bienvenue, a rassuré les autorités ivoiriennes de la détermination de son centre de formation à accompagner cette lutte.

Quant au Professeur N'Guessan N'Cho, coordonnateur national du Projet Ozone, il a lu le discours du Secrétaire général de l'Onu, Antonio Guterres. La célébration de cette journée qui s'étend sur deux jours a, au programme, l'animation de conférences, des séances de démonstration et d'indentification des substances qui appauvrissent la couche d'ozone, etc.

Etaient présents à cette cérémonie officielle d'ouverture, les représentants du ministère de l'Éducation nationale, de l'Onudi... et des populations ivoiriennes.

Cote d'Ivoire

Musique - Kerozen Dj donne une liasse de billets de banque à un fan

Kerozen Dj a donné une liasse de billets de banque à un vendeur ambulant de postes radio pour avoir… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.