18 Septembre 2018

Seychelles: Projet FishGuard - Le pays va surveiller la pêche illégale avec des drones sans pilote

La surveillance d'activité de pêche illégale dans les eaux des Seychelles sera bientôt menée par des drones alors que la nation insulaire entreprend un projet pilote.

L'Autorité de la pêche des Seychelles sera le coordinateur du projet - appelé FishGuard - qui sera intégré aux patrouilles de routines des forces aériennes des Seychelles et des garde-côtes des Seychelles.

«La SFA est un partenaire de premier plan dans ce projet et attend avec impatience sa mise en œuvre compte tenu du potentiel d'amélioration significative dans la lutte contre les activités de pêche illégales, non réglementées et non déclarées, en particulier dans la partie nord de notre ZEE (zone économique exclusive), » a déclaré Ronny Renaud, directeur général de l'autorité.

La surveillance des grandes zones marines se fera en utilisant une combinaison de drone à courte et longue portée équipé d'une intelligence artificielle.

Un drone est un aéronef sans pilote pouvant être contrôlé à distance ou pouvant voler de manière autonome grâce à des plans de vol contrôlés par logiciel en travaillant conjointement avec des capteurs et un GPS embarqués.

Le projet sera testé au mois d'octobre par l'armée de l'air des Seychelles désignée comme opérateur.

Les garde-côtes appuieront le projet en fournissant un navire pour le déploiement en mer des drones, et l'autorité de l'aviation civile des Seychelles s'assurera que les exigences de sécurité sont respectées et que les autorisations de vol requises sont obtenues.

FishGuard est le fruit de l'idée de Badr Idrissi et Younes Moumen, cofondateurs d'ATLAN Space, une start-up technologique développant des véhicules aériens sans pilote à intelligence artificielle. Les drones sont programmés pour être autonomes et capables de prendre des décisions indépendantes en fonction des données collectées.

Le National Geographic a octroyé des fonds à ATLAN Space pour un partenariat avec son programme pilote «FishGuard».

Dans un article sur Citizen Truth, M. Idrissi a déclaré: «Si le drone est à 95% sûr qu'un comportement est illégal, il enverra aux autorités locales compétentes des informations détaillées sur l'heure de l'événement, les coordonnées GPS, l'emplacement et toute autre donnée pertinente pouvant les aider à décider du plan d'action. "

Jusqu'à récemment, les patrouilles de grandes zones marines au moyen de drones étaient contraignantes sur le plan technologique. Cela est principalement dû à la limitation de la portée et aux coûts élevés.

Un communiqué de l'Autorité de pêche des Seychelles indique que «avec cette combinaison sans précédent de drones à courte portée, de drones autonomes à longue portée, de données d'observation de la Terre et d'analyse des renseignements halieutiques, le projet pilote aux Seychelles aidera les autorités à identifier les opérations de pêche illégal, déclencher des actions coercitives et avoir un effet dissuasif sur les activités illégales.

Les Seychelles, un archipel situé dans l'océan Indien occidental, ont une vaste zone économique exclusive de 1,37 million de kilomètres carrés, ce qui représente un défi en matière de surveillance de la pêche illégale.

Ce projet devrait réduire de manière significative l'impact de la pêche illicite, non déclarée et non réglementée sur les ressources marines des Seychelles et les personnes qui en dépendent.

Trygg Mat Tracking, une société d'analyse norvégienne à but non lucratif spécialisée dans la fourniture de renseignements et d'analyses sur la pêche aux pays afin de lutter contre la pêche illégale, appuiera le programme pilote.

La société facilitera le transfert d'informations de l'autorité locale des pêches et des bases de données mondiales et alimentera le drone.

Un autre partenaire est GRID-Arendal, qui sera chargé de fournir des données d'observation pertinentes de la Terre.

Seychelles

Les Seychelles veulent atteindre 15 % d'énergie renouvelable d'ici 2030

La première version d'une proposition de stratégie sur l'efficacité énergétique aux… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Seychelles News Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.