19 Septembre 2018

Nigeria: L'état de castatrophe nationale décrété après des inondations

Photo: Daily Trust
Les inondations font des victimes dans l’État de Kebbi et au Nigéria.

La fin d'hivernage est difficile au Nigeria. Abuja vient de déclarer l'état de catastrophe nationale en raison d'inondations qui ont causé la mort d'une centaine de personnes. L'agence nationale pour la gestion des urgences tente d'évacuer les sinistrés. Dix Etats sont touchés par les intempéries, dont quatre en situation d'urgence.

Des voitures embourbées dans un lac d'eau boueuse qui charrie des détritus. Des personnes qui tentent laborieusement de se déplacer en portant des bagages sur leurs épaules. C'est le quotidien de plusieurs milliers de personnes sinistrées dans dix Etats du pays. Des familles démunies qui ont tout perdu et qui trouvent provisoirement refuge chez des proches.

Selon la Nema, l'agence nationale pour la gestion des urgences, ce phénomène est lié à la crue de deux fleuves, le Bénoué et le Delta.

La situation est particulièrement préoccupante dans quatre Etats (Kogi, Niger, Anambra et Delta), où certaines localités sont totalement submergées. A l'image de Lokoja où les eaux ont atteint 11 mètres de haut. Soit le seuil atteint lors des inondations de 2012 qui avaient fait plus de 2 millions de sans-abris.

Dans le nord-ouest du pays, dans les Etats de Katsina et de Kaduna, les secours envisagent d'ouvrir des camps pour héberger quelques 7 000 sinistrés.

Le président a approuvé le décaissement de 7 millions d'euros afin d'acheter des équipements médicaux et du matériel.

Nigeria

Disparu depuis 1 an, l'indépendantiste biafrais Nnamdi Kanu réapparaît

Un an après sa disparition au Nigeria, le dirigeant indépendantiste biafrais Nnamdi Kanu aurait-il refait… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.