18 Septembre 2018

Guinée: Aliou Bah, président du MoDel - "Mon objectif n'est pas le Foutah mais la Guinée"

Quatre mois après son départ du Bloc Libéral(BL) de Faya Milimono, Aliou Bah a lancé sa propre formation politique. Il a présenté le mouvement Démocratique Libéral(MoDeL) ce mardi 18 septembre 2018 au cours d'une conférence qu'il a animée pour la circonstance à la maison de la Presse de Guinée.

«Nous, citoyens de Guinée avons décidé de joindre nos forces et mutualiser nos compétences pour créer le mouvement démocratique libéral qui symbolise la volonté d'une jeunesse guinéenne d'offrir une gestion inclusive et vertueuse de la république. Le MoDeL, parti politique d'obédience socio-libérale, aura pour vocation la promotion et la défense des valeurs républicaines, l'éveil des consciences et la formation citoyenne. Le MoDeL, conscient de l'atout que représente la diversité de la société guinéenne, entend contribuer à la construction sinon à la consolidation d'une nation empreinte de tolérance, de justice et de partage. Fidèle à ses valeurs, le credo du MoDeL est la culture de l'excellence, de la créativité, du mérite et la protection des libertés individuelles ciment de tout Etat de droit», a-t-on expliqué à la presse.

Plus loin, les conférenciers ont indiqué que le MoDeL entend rassembler toutes les personnes intègres et patriotes en son sein pour réaliser sa vision.

«La justice, la liberté, la souveraineté du peuple, le droit au bien-être pour chaque citoyen, le respect de l'environnement sont entre autres des principes que défendra le MoDeL pour un Etat véritablement démocratique et prospère. Avec l'adhésion de tous les guinéens, le MoDeL, à travers sa vision, donnera un sens objectif à la politique et apportera une contribution remarquable au développement socioéconomique de notre pays, la Guinée. Nous portons une ambition collective pour notre pays et nous rêvons d'une Guinée modèle, c'est-à-dire un pays exemplaire dans tous les domaines. Vivement l'obtention de notre agrément afin qu'un nouvel horizon s'offre à la Guinée », ont-ils conclu dans la déclaration.

A ceux qui disent que le pouvoir est derrière ce Mouvement pour avoir Ratoma et le Fouta Djallon, Aliou Bah affirme que ce sont des spéculations. «Ça n'a pas de sens. Mon objectif n'est pas le Fouta, c'est la Guinée», a-t-il renchéri.

Guinée

Erreurs judiciaires, différence entre fonctionnaires et magistrats, interférence des autorités

Mohamed Diawara, juge d'instruction du tribunal de première instance de Kaloum Plus »

Copyright © 2018 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.