19 Septembre 2018

Madagascar: Une alerte pesteuse à ne pas négliger

Photo: lexpress.mu
L’amoncellement d’ordures dans des lieux résidentiels risque d’augmenter les cas de peste.

Pour le moment, la campagne électorale s'enlise. Après la polémique du week-end dernier, c'est le calme plat. La peste s'invite et fait une nouvelle incursion dans l'actualité. Et le retour sur le devant de la scène de ce fléau doit nous forcer à redoubler de vigilance. Les autorités sanitaires ont lancé l'alerte, mais le souvenir du calvaire enduré l'année dernière est encore très présent. La saison des pluies n'a pas encore commencé, mais il vaut mieux mettre les dirigeants devant leurs responsabilités.

On sait qu'il ya toujours une résurgence de la peste à la fin de l'hiver car la Grande Ile en est un des foyers les plus importants dans le monde. 2017 restera une des pires années de la propagation de la maladie et les Malgaches en gardent un souvenir cuisant. Notre pays n'a peut-être pas été mis au ban de la communauté internationale, mais nous avons été soumis à des mesures de confinement qui ont nui à notre réputation. On y est arrivé car les autorités n'ont pas fait preuve de vigilance dès les premières alertes.

Devant les signes d'épidémie, on est passé à des mesures curatives et particulièrement contraignantes. Cette fois- ci, les autorités sanitaires ont pris les devants et ont donné les informations sur les premiers morts et les foyers pesteux Pour l'instant, il n'y a pas péril en la demeure. La prévention est la meilleure arme que l'on peut utiliser. Instruites par ce qui s'est passé l'année dernière, les équipes du ministère de la Santé vont utiliser les appareils de détection dans tous les lieux publics.

Pour le moment, il n'y aura pas encore de mise en quarantaine de personnes suspectées d'être contaminées et la prescription d'un traitement contraignant comme cela eut lieu l'année dernière. Certains médias étrangers se sont déjà fait l'écho des deux morts constatés à Ambalavao, preuve que l'on suit toujours de près ce genre d'information à l'extérieur. Il faut donc être très vigilant.

En savoir plus

Traitement de la peste - Finies les injections de Streptomycine toutes les trois heures

Le ministère de la Santé publique annonce que tous les dispositifs sont prêts pour faire face… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.